SOCIAL

La "journée de mobilisation" faiblement suivie

À l'occasion de la journée d'actions syndicales organisée ce mardi, le trafic SNCF a prévu d'assurer 50 % des TER, 75 % des TGV et 60 % des Transiliens. Le trafic RATP est normal, excepté sur le RER B, où un train sur deux circule.

Publicité

AFP- Le trafic RATP était normal mardi matin sauf sur la ligne du RER B où un train sur deux circulait, conformément aux prévisions pour la journée de mobilisation interprofessionnelle, a indiqué une porte-parole à l'AFP.

Les métros circulaient normalement, de même que le RER A avec l'interconnexion avec la SNCF maintenue à Nanterre-Préfecture. Le trafic était normal également sur cette ligne pour la partie gérée par la SNCF (à l'ouest de Nanterre Préfecture).

Le trafic des bus et tramways était normal ou quasi-normal.

Un RER B sur deux fonctionnait sur l'ensemble de la ligne et l'interconnexion était suspendue à gare du Nord.

Les prochaines prises de service s'effectuant à 12H30, le trafic devait rester identique toute la matinée.

Seule la CGT de la régie a déposé un préavis de grève pour cette journée d'action nationale, décidée début mai.

Le trafic SNCF était perturbé mardi matin aux premières prises de service des agents, conformément aux prévisions annoncées par l'entreprise ferroviaire dans le cadre du service minimum, à l'occasion de la journée de mobilisation interprofessionnelle, a indiqué un porte-parole à l'AFP.

"Grâce aux déclarations d'intention avant la grève, nous savons sur qui nous pouvons compter, et les prises de service sont conformes à ce qui était attendu", a-t-il ajouté.

La SNCF a prévu pour la journée d'assurer 50% des TER, 75% des TGV et 60% des Transilien en moyenne. Le préavis des quatre syndicats représentatifs au plan national à la SNCF (CGT, Sud-Rail, Unsa, CFDT) court jusqu'à mercredi 08H00.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine