AFGHANISTAN

Trois soldats des forces internationales tués dans un attentat

Trois civils afghans et au moins quatre soldats américains ont trouvé la mort, mardi, dans un attentat à la bombe artisanale visant les forces internationales déployées dans la province de Kapisa, dans l'est de l'Afghanistan.

Publicité

AFP - Trois civils afghans et un nombre encore indéterminé de soldats américains ont été tués mardi dans un attentat visant les forces internationales dans l'est de l'Afghanistan, ont indiqué des sources officielles afghanes et des militaires de l'Otan.

"Il y a eu un attentat à la bombe artisanale" dans la province de la Kapisa, et, "à ce stade, il y a des victimes étrangères", a déclaré à l'AFP, sans plus de précision, un porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), la force multinationale de l'Otan en Afghanistan.

"Quatre soldats américains ont été tués lorsque leur Hummer (véhicule tout terrain,) a sauté sur une bombe artisanale, près de Bagram", à une cinquantaine de km au nord de Kaboul, a assuré à l'AFP une source au sein de l'Isaf, qui a requis l'anonymat.

"Vers 08H30 ce matin (04H00 GMT), une voiture conduite par un kamikaze a apparemment explosé. La cible était un convoi de véhicules des troupes internationales", a affirmé de son côté le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Zemaraï Bashary, ajoutant qu'il n'avait "pas d'informations" sur d'éventuelles victimes parmi les troupes étrangères.

"Les premières informations font état de trois civils tués et trois civils blessés", a-t-il dit.

Selon la même source, l'attaque a eu lieu à Pul-i-Sayad, tout près de la capitale provinciale Mahmoud Raki.

Qari Mansoor, un porte-parole de la faction armée Hezb-e-Islami du chef de guerre Gulbuddin Hekmatyar, a revendiqué l'attaque, menée par un kamikaze conduisant une voiture piégée, auprès de l'agence afghane AIP.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine