ENLÈVEMENT

La mère de la petite Élise extradée vers la France

La mère de la fillette franco-russe enlevée en mars dans une rue d'Arles (sud de la France) a été remise aux autorités françaises, ce mercredi matin, à l'aéroport de Budapest (Hongrie) avant d'être extradée vers l'Hexagone.

Publicité

La mère russe de la fillette franco-russe Elise André doit être remise aux autorités françaises mercredi à l'aéroport de Budapest, a annoncé son avocat.

"Irina Belenkaïa sera escortée de la prison vers l'aéroport de Budapest le 27 mai où elle sera remise aux autorités françaises", a annoncé son avocat Robert Fridman à l'AFP.

"Cependant, pour ne pas gêner le processus d'extradition, nous ne dévoilerons ni le nom de la prison, ni l'heure du transfert", a-t-il ajouté.

Le 19 mai, la justice hongroise avait annoncé qu'elle remettrait dans les dix jours aux autorités françaises la mère d'Elise qu'elle est accusée d'avoir enlevé le 20 mars en France.

Irina Belenkaïa avait été arrêtée en Hongrie le 12 avril en vertu d'un avis de recherche d'Interpol lorsqu'elle s'apprêtait à gagner l'Ukraine par la route en direction de Moscou en compagnie de sa fille de trois ans.

Elle est accusée d'avoir fait arracher par la force l'enfant à son père le 20 mars dans une rue d'Arles (sud), puis d'avoir quitté illégalement le territoire français avec elle.

Les deux parents, en instance de divorce, se disputent depuis deux ans la garde de l'enfant, que chacun a obtenue dans son pays respectif. Ils sont poursuivis en justice, la mère en France et le père en Russie.

Elise avait pu regagner la France avec son père à la mi-avril.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine