TOUR D'ITALIE

Pellizotti remporte la 17e étape, Menchov reste leader

L'Italien Franco Pellizotti s'est imposé en solitaire après une attaque à 14 kilomètres de l'arrivée lors de la 17e étape du Tour d'Italie. Le Russe Denis Menchov conserve le maillot rose de leader.

Publicité

AFP - L'Italien Franco Pellizotti a remporté la 17e étape du Tour d'Italie cycliste, mercredi sur les pentes du Blockhaus de la Maiella, où le Russe Denis Menchov (Rabobank) a conservé le maillot rose de leader.

Pellizotti s'est imposé en solitaire à l'altitude de 1674 mètres, dans le parc national de la Maiella (centre-est), après avoir attaqué à 14 kilomètres de l'arrivée.

Sur la ligne, l'Italien a précédé d'une quarantaine de secondes ses compatriotes Stefano Garzelli et Danilo Di Luca.

Menchov, qui a cédé en toute fin d'étape 5 secondes à Di Luca, a pris la quatrième place de cette étape limitée à 83 kilomètres dans les Abruzzes.

L'Américain Lance Armstrong, parti à la poursuite de Pellizotti dans la montée finale (18 km à 6,9 % de pente), a été repris par les favoris du Giro quelques instants plus tard.

Armstrong a effectué l'ascension dans le sillage du vainqueur sortant du Tour de France, l'Espagnol Carlos Sastre, qui a faibli dans la partie finale et a lâché près de deux minutes à Pellizotti.

Di Luca, transcendé devant son public, a conduit la chasse derrière Pellizotti sans parvenir à se rapprocher ou à décrocher Menchov, constamment dans son sillage, sauf dans les cent derniers mètres.

Une échappée de dix coureurs (Voeckler, Marzoli, Palumbo, Cardenas, Visconti, Bono, Chiarini, Facci, Rabunal, Fernandez), qui a compté trois minutes d'avance, a abordé la montée finale devant le peloton conduit par les équipiers de Sastre avant que Pellizotti porte son attaque.

Agé de 31 ans, l'Italien a enlevé son troisième succès d'étape dans le Giro, après sa victoire à Peschici (2006) et dans le contre-la-montre du Plan de Corones (2008).

Le coureur du Frioul (nord-est), quatrième au classement final du Giro l'an dernier, a grimpé de la quatrième à la troisième place au classement général provisoire.

"Tout est encore possible", a déclaré Pellizotti. "Personne ne me voyait sur le podium après mes difficultés de Monte Petrano (lundi). Mais je suis en grande condition et il reste encore le Vésuve (vendredi)".

Au classement, Menchov ne compte plus que 26 secondes d'avance sur Di Luca à quatre jours de l'arrivée à Rome. Pellizotti est pointé à 2 minutes, son coéquipier Ivan Basso (5e de l'étape) à 3 min 28 sec.

Jeudi, la 18e étape relie Sulmona à Bénévent (sud) sur un parcours de transition de 182 kilomètres.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine