IRAN

Attentat dans une mosquée, au moins 30 morts

Au moins trente personnes ont été tuées lors d'un attentat perpétré dans une mosquée de la ville de Zahedan, dans le sud-est de l'Iran, à quelques jours seulement de la présidentielle du 12 juin. Cinquante autres ont été blessées.

Publicité

À deux semaines de l’élection présidentielle, une explosion s'est produite dans une mosquée de la ville de Zahedan, dans le sud-est de l'Iran. Selon le correspondant de FRANCE 24 dans le pays, Ali Montazeri, au moins 30 personnes ont été tuées, 50 autres seraient blessées.

 

Peu après l’explosion, une seconde charge a été découverte, puis désamorcée, aux abords du même bâtiment religieux.

 

L’attentat a été perpétré au cours d'un long week-end. Ce jeudi était jour férié en Iran, à l'occasion des commémorations de la mort de la fille du Prophète, Fatima. Des cérémonies, appelées "husseiniates", sont célébrées dans les mosquées du pays.

 

L'attaque n'a, pour l'heure, pas été revendiquée.

 

La ville de Zahedan est située dans la province du Sistan-Balouchistan, frontalière avec le Pakistan. Une région rendue particulièrement sensible par les fréquents affrontements entre policiers iraniens, activistes séparatistes et trafiquants de drogue.

 

"Récemment, le Pakistan voisin a extradé des combattants du groupe des 'soldats d’Allah', explique Taoufik Mjaied, journaliste au desk arabe de FRANCE 24. C’est un mouvement qualifié de 'terroriste' par les autorités iraniennes. Le groupuscule est en confrontation directe avec les forces de sécurité."

 

Le 18 février, une bombe avait explosé sans faire de victimes dans une mosquée chiite de la ville, qui abrite une forte minorité balouche sunnite.

 

La campagne électorale pour la présidentielle du 12 juin bat son plein en Iran. Le chef de l'État sortant, Mahmoud Ahmadinejad, qui brigue un second mandat, a trois candidats face à lui.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine