CATASTROPHE NATURELLE

Un mort à l'occasion d'un violent séisme au large du Honduras

Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter s'est produit en pleine nuit dans la mer des Caraïbes. Au Honduras, une personne est morte dans l'effondrement de sa maison. Les dégâts restent à évaluer.

Publicité

AFP - Un puissant séisme de magnitude 7,1 s'est produit au large de la côte nord du Honduras tôt jeudi, dans la mer des Caraïbes, faisant au moins un mort, a-t-on appris de sources concordantes.

La secousse a eu lieu à 02H24 heures locales (08H24 GMT) à 130 kilomètres au nord de la ville côtière de La Ceiba et à 63 kilomètres au large de l'île de la Bahia, à une profondeur de dix kilomètres, a indiqué l'Institut américain d'études géologiques (USGS).

Le directeur du Département de géophysique de l'université nationale autonome du Honduras, Gonzalo Cruz, a confirmé le séisme.

Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique a immédiatement déclenché une alerte au tsunami pour le Honduras, le Belize et le Guatemala. Mais l'alerte a été levée 90 minutes plus tard.

Une personne a été tuée et une autre blessée dans l'effondrement d'une habitation à La Lima (230 km au nord de Tegucigalpa), selon un responsable de la Croix Rouge hondurienne, cité par une radio locale.

Interrogé par l'AFP, un autre représentant de la Croix Rouge, Jesse Salazar, n'a fait état d'aucun dégât matériel majeur malgré la puissance de ce tremblement de terre, ne constatant que de rares coupures de courant.

M. Salazar a indiqué ne pas avoir été en mesure d'entrer en contact avec l'île de Roatan, dans les îles de la Bahia (600 km au nord-est de Tegucigalpa), dans la mer des Caraïbes, près de l'épicentre du séisme.

Roatan est la plus grosse des îles de l'archipel de Bahia, fréquentée par de nombreux touristes Américains et Européens.

L'USGS utilise l'échelle ouverte de "magnitude du moment". Sur cette échelle, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Les habitants des îles de la Bahia ont ressenti trois secousses, dont la plus forte a duré une trentaine de secondes, selon M. Salazar. Les deux autres ont duré de cinq à sept secondes.

Le principale secousse a été ressentie dans tout le pays, dont la capitale Tegucigalpa, provoquant quelques scènes de panique, certains habitants se précipitant dans les rues, selon des radios locales.

Si la menace de tsunami est passée, "des dégâts sur les bateaux et les infrastructures côtières, provoqués par de forts courants, peuvent néanmoins être signalés dans les prochaines heures", a prévenu le Centre d'alerte des tsunamis.

Le dernier important tremblement de terre au Honduras, d'une magnitude de 6,7, avait eu lieu en 1999, selon l'USGS.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine