ENCHÈRES

La vente des objets du mime Marceau rapporte près de 500 000 euros

Organisée à Paris, la vente aux enchères de près de 900 objets ayant appartenu au célèbre mime français Marcel Marceau, décédé en septembre 2007 sans le sou, a rapporté 490 000 euros.

Publicité

AFP - La vente des souvenirs du mime Marcel Marceau, mardi et mercredi à l'Hôtel Drouot, a totalisé 490.00 euros sans les frais, a annoncé la salle de ventes mercredi soir.

Parmi les pièces emblématiques de l'artiste, le costume de Bip a été adjugé mercredi 5.717 euros et "le chapeau de Bip avec sa fleur" 3.201 euros. Un ensemble de 200 pancartes de spectacle en tissu est parti à 3.430 euros.

Plusieurs lots ont été préemptés au cours des deux journées. D'autres ont été achetés par l'association "Un musée pour Bip", dont l'objectif était d'acquérir un maximum de pièces pour les rassembler dans "un lieu culturel consacré à l'art du mime en France".

Lors de la première journée, le montant des ventes, notamment de tableaux et livres anciens, s'était élevé à 244.870 euros. A notamment été vendu un tableau signé André Quellier intitulé "Bip, les masques" adjugé 20.583 euros.

Plusieurs oeuvres peintes du mime lui-même ont été préemptées par le Département des arts et du spectacles de la Bibliothèque nationale (BNF), notamment un "Bip sur scène" pour 6.861 euros. Un cahier que le mime utilisait pour prendre des notes et un ensemble de tapuscrits l'ont été pour 2.972 euros.

A sa mort, le 22 septembre 2007 à 84 ans, Marcel Marceau avait laissé de nombreuses dettes. La vente de ses souvenirs était organisée sur décision de justice. Né en 1923 à Strasbourg, le mime Marceau était apprécié dans de nombreux pays, notamment aux Etats-Unis, au Japon ou en Russie.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine