ROLAND-GARROS

Aravane Rezaï passe, Venus Williams trébuche

Alors que la Française Aravane Rezaï s'est qualifiée pour les huitièmes de finale, Venus Williams, tête de série numéro 3, a été battue en deux sets par la Hongroise Agnès Szavay. Côté messieurs, l'aventure s'arrête pour Jocelyn Ouanna.

Publicité

REUTERS  - Venus Williams a quitté vendredi Roland-Garros battue par Agnès Szavay, alors qu'Aravane Rezaï parvenait à faire abstraction des cris de son adversaire pour décrocher son premier ticket pour les huitièmes de finale.


L'aînée des soeurs Williams, troisième joueuse mondiale, a donc fini par chuter. Après avoir abandonné un set à ses adversaires successives au premier et deuxième tours, l'Américaine a plié en deux manches 6-0 6-4 devant Szavay, tête
de série numéro 29.


La Hongroise n'a pas eu à forcer son talent face à une adversaire étrangement amorphe. Après avoir essuyé un cinglant 6-0 et vu Szavay faire le break en début de deuxième set, elle revenait au score dans un dernier sursaut d'orgueil mais cédait les deux derniers jeux de la rencontre qui a duré une heure 21.


Au prochain tour, Szavay rencontrera la Slovaque Dominika Cibulkova, n°20, qui a battu l'Argentine Gisela Dulko 6-4 6-2.


Sur un central où le public avait pris fait et cause pour elle, Rezaï, 57e mondiale, s'est imposée à la Portugaise Michelle Larcher de Brito, âgée de seulement 16 ans et classée 132e à la WTA, sur le score de 7-6 6-2.


La Française s'est à plusieurs reprises plainte auprès de l'arbitre des glapissements de son adversaire qui fut rappelée à
l'ordre mais, bien que perturbée, elle est parvenue à conserver suffisament de calme pour l'emporter.


Elle affrontera au prochain tour la numéro un mondiale Dinara Safina qui a laminé en 67 minutes et sur le score de 6-2
6-0 sa compatriote Anastasia Pavlyuchenkova, tête de série n°27.


En début de journée, Ana Ivanovic, tenante du titre, n'avait pas davantage traîné sur le court pour écarter la Tchèque Iveta
Benesova.


OUANNA SORTI


La Serbe, tête de série numéro huit, s'est imposée en 61 minutes 6-0 6-2 et rencontrera la gagnante de la rencontre entre
la Biélorusse Victoria Azarenka, n°9, et l'Espagnole Carla Suarez Navarro, n°22.


Josselin Ouanna a lui vu son aventure s'achever face au Chilien Fernando Gonzalez, tête de série numéro 12. Après deux
premiers tours disputés en cinq sets et une victoire sur l'ancien numéro un mondial Marat Safin, le Français a cédé en
trois manches accrochées 7-5 6-3 7-5.


En huitième de finale, Gonzalez pourrait rencontrer un autre Français si Gilles Simon, tête de série numéro sept, se défait
du Roumain Victor Hanescu.


Le premier huitième de finale connu du tableau masculin opposera le Russe Nikolay Davydenko, tête de série numéro 10, à l'Espagnol Fernando Verdasco, numéro 8.


Davydenko a battu le Suisse Stalislas Wawrinka (n°17), sur le score de 6-3 4-6 6-3 6-2, alors que Verdasco a sorti son
compatriote Nicolas Almagro, 6-2 7-6 7-6.


En début de journée, le Serbe Novak Djokovic a achevé le travail débuté la veille et interrompu par la nuit alors qu'il
menait deux manches à rien.


De retour sur le court Suzanne-Lenglen, le quatrième joueur n'a disputé que sept jeux, s'imposant 6-3 6-4 6-1 à l'Ukrainien
Sergiy Stakhovsky.


"Je suis content d'avoir terminé tôt", a dit le Serbe. "Cela me donne du temps pour préparer pour le match suivant."


Un 16e de finale que Novak Djokovic disputera contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber, tête de série numéro 29 et qui
a lui aussi jouer sur deux jours face à l'Espagnol Juan Carlos Ferrero, ancien vainqueur de Roland-Garros et ancien numéro un mondial.


Kohlschreiber s'est imposé en cinq sets (6-4 2-6 6-4 6-7 6-3), après que le match a été interrompu jeudi soir par la nuit
alors que les deux hommes en état à deux manches partout.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine