AUTOMOBILE

Berlin examinera l'offre de reprise d'Opel formulée par Magna

Soucieux de sauver Opel de la faillite, Berlin a d'ores et déjà accepté d'examiner l'accord de principe trouvé entre General Motors, maison mère du constructeur automobile allemand, et l'équipementier canadien Magna.

Publicité

AFP - Le gouvernement allemand a accepté vendredi soir d'examiner l'offre de reprise du constructeur Opel négociée entre sa maison-mère General Motors et l'équipementier canadien Magna, ont indiqué à l'AFP des sources gouvernementales.

Il y a eu des "progrès" dans les négociations, ont ajouté ces sources.

Plus tôt dans la journée, Magna et GM étaient parvenus à un accord qu'ils avaient d'abord soumis aux experts du gouvernement. Ces experts devaient décider si l'offre était suffisamment conséquente pour être soumise au niveau politique.

La réunion au sommet prévue pour débuter vers 16H00 locales (14H00 GMT) à la chancellerie à Berlin a donc pu commencer vers 22H00.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine