CYCLISME

Blessé, McEwen risque de manquer le Tour de France

Victime d'une fracture du tibia lors d'une chute dans le Tour de Belgique, l'Australien Robbie McEwen, trois fois meilleur sprinteur du Tour de France, devra probablement renoncer à la prochaine édition de la Grande Boucle.

Publicité

AFP - L'Australien Robbie McEwen a confirmé vendredi sur le réseau internet de socialisation Twitter qu'il souffre d'une fracture du tibia gauche après sa chute jeudi au Tour de Belgique et devra rester au repos durant un mois.

"Mon tibia est cassé. J'ai été opéré. On m'a placé deux vis. Heureusement mes tendons sont intacts", a indiqué le sprinter de l'équipe Katusha qui sera plus que probablement forfait pour le Tour de France.

"Je vous promets ceci: je reviendrai", a-t-il encore écrit vendredi à l'adresse de ses supporters.

Le coureur de 36 ans avait heurté un bac de fleurs à quelques hectomètres de l'arrivée de la deuxième étape du Tour de Belgique jeudi à Knokke-Heist.

"Sur le coup, la douleur étant tellement vive, Robbie m'a dit que sa carrière était terminée", avait expliqué son directeur sportif Bart Leysen.

Les médecins de l'équipe Katusha, rassurés par l'absence de lésion aux tendons et aux ligaments (ce qui avait pourtant été diagnostiqué dans un premier temps), estiment que McEwen pourrait reprendre l'entraînement dans quatre semaines, si aucun complication ne survient durant la convalescence.

Le sprinter australien, triple maillot vert (meilleur sprinter) du Tour de France (en 2002, 2004 et 2006), ne sera donc pas en mesure de se préparer à la Grande Boucle (4-26 juillet).

Déjà victime d'une lourde chute cette saison lors de l'arrivée du GP de l'Escaut (Belgique) le mois dernier, McEwen, qui avait alors souffert d'une commotion cérébrale, n'avait pu être prêt à temps pour prendre le départ du Tour d'Italie.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine