ROLAND-GARROS

Nadal balaie Hewitt, Murray s'offre son premier quart à Paris

Le numéro un mondial, Rafael Nadal, n'a fait qu'une bouchée de l'Australien Lleyton Hewitt, ancien leader du circuit. Le Britannique Andy Murray atteint lui aussi les quarts de finale du tournoi. Pour la première fois.

Publicité

REUTERS - Venus Willams a créé bien malgré elle vendredi la première grosse sensation du tournoi féminin à Roland-Garros en étant battue dès le troisième tour par la Hongroise Agnes Szavay.

 

L'Américaine, tête de série numéro trois, s'est vue infliger un cinglant 6-0 dans la première manche avant de céder la seconde 6-4.
 

"Je n'ai pas réussi à remettre la balle dans le court. Je ne suis pas habituée à ce que mes coups ne passent pas. Je ne suis pas habituée non plus à perdre un set 6-0. C'est un peu une terre inconnue pour moi tout ça", a-t-elle dit après sa défaite face à la 31e joueuse mondiale. Comme Venus, Maria Sharapova a été numéro un mondiale, comme Venus, elle avait abandonné un set dans chacun de ses deux premiers matches, comme Venus, elle a sèchement perdu la première manche (6-1) de son 16e de finale contre la qualifiée kazakhe Yaroslava Shvedova. La comparaison s'arrête là.
 

Mais la Russe, qui compte trois titres du Grand Chelem à son palmarès, a su se reprendre pour empocher les deux dernières manches 6-3 6-4.

 

Sharapova, opérée de l'épaule droite en fin d'année dernière et de retour sur les courts depuis seulement un mois, affontera au prochain tour la Chinoise Li Na, 25e mondiale.
 

Dinara Safina a elle tenu son rang de numéro un mondiale en balayant sa compatriote Anastasia Pavlyuchenkova (6-2 6-0), alors que la Serbe Ana Ivanovic, tenante du titre, dominait la Tchèque Iveta Benesova (6-0 6-2).
 

 

Nadal tient son rang
 

Rafael Nadal cumule à la fois la place de numéro un mondial et de tenant d'un titre qu'il va tenter de remporter pour la cinquième fois consécutive, un record.

 

Il s'est montré vendredi à la hauteur de son palmarès en battant nettement un ancien occupant du fauteuil au sommet de la hiérarchie internationale, l'Australien Lleyton Hewitt.
 

L'Espagnol s'est imposé 6-3 6-1 6-3 et retrouvera en huitième de finale le Suédois Robin Söderling, tombeur d'un autre Espagnol, David Ferrer.

 

Troisième joueur mondial, Andy Murray a profité de l'abandon du Serbe Janko Tipsarevic qui a jeté l'éponge alors que l'Ecossais menait deux sets à rien. Il rencontrera le Croate Marin Cilic pour une place en quart de finale.

 

Novak Djokovic, quatrième à l'ATP, a lui terminé le deuxième tour débuté la veille face au qualifié ukrainien Sergiy Stakhovsky. La nuit avait interrompu la partie alors que le Serbe menait par deux sets et il a fini le travail en sept jeux (6-3 6-4 6-1).

 

Aravane Rezaï a elle porté haut les couleurs du tennis français qui a vu deux de ses représentants quitter le tournoi, Gilles Simon, tête de série numéro sept, et Josselin Ouanna, héros du tour précédent.

 

Faisant abstraction des cris stridents de son adversaire, Rezaï, 57e mondiale, s'est imposée à la Portugaise Michelle Larcher de Brito, âgée de seulement 16 ans et classée 132e à la WTA, sur le score de 7-6 6-2.
 

Elle jouera son prochain tour face à Dinara Safina.

 

Simon est lui tombé 6-4 6-4 6-2 devant le Roumain Victor Hanescu, tête de série numéro 30, alors que Ouanna, tombeur au deuxième tour de Marat Safin, était stoppé dans sa belle aventure par le Chilien Fernando Gonzalez (7-5 6-3 7-5). (Chrystel Boulet-Euchin. Edité par Julien Prétot)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine