MOTO GP

L'Australien Casey Stoner remporte le Grand Prix d'Italie

L'Australien Casey Stoner (photo) a repris la tête du championnat du monde de MotoGP après sa victoire dimanche sur le circuit de Mugello, en Italie. Il a devancé l'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) et l'Italien Valentino Rossi (Yamaha).

Publicité

AFP - L'Australien Casey Stoner a remporté la course MotoGP du Grand Prix d'Italie moto et repris la tête du Championnat en devançant l'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha) et l'Italien Valentino Rossi (Yamaha), dimanche sur le circuit de Mugello (Toscane).

Rossi, sept fois vainqueur d'affilée de son Grand Prix national, a été une nouvelle fois battu par son équipier espagnol, dauphin de Stoner (à 4 pts) en Championnat, mais qui le devance désormais de cinq points.

Une course compliquée qui, comme au Mans (Grand Prix de France) il y a deux semaines, a débuté sous la pluie mais qui, avec une piste séchant au fil des tours, a obligé les pilotes à changer de monture avant la mi-course.

Lorenzo, auteur de la pole, est mal parti après avoir chuté dans le tour de reconnaissance, ce qui l'obligea à changer de moto avant le départ.

L'Australien Chris Vermeulen (Suzuki) fut le premier leader de la course qui en connaîtra huit différents au fil des tours, dont les Italiens Andrea Dovizioso (Honda), Valentino Rossi, Marco Melandri (Kawasaki) et Loris Capirossi (Suzuki), pour le plus grand plaisir des 81.657 spectateurs.

Stoner, déjà en tête avec des pneus pluie aux 2e et 3e tour, reprit le commandement de la course au 14e tour, fut doublé par Capirossi dans le 16e mais il le repassa dans le même tour avant de creuser l'écart jusqu'au bout.

Rossi, qui navigua entre la 5e et la 1re place avec des pneus pluie, se retrouva 6e après avoir changé de moto au 10e tour, comme la plupart des pilotes. Il parvint néanmoins à finir sur le podium à une seconde de son équipier espagnol.

Le grand perdant de la journée est l'Espagnol Dani Pedrosa, auteur d'un bon départ, mais qui a chuté au 13e tour alors qu'il était en 11e position. Il s'était blessé à la hanche droite, samedi matin aux essais libres, et il craignait de ne pas pouvoir terminer la course dimanche.

Le Français Randy De Puniet a fait une bonne course après avoir pris un excellent départ. Cinquième au 1er tour, il perdit des places à chaque tour en pneus pluie jusqu'à se retrouver 15e. Il revint à la 8e place après avoir changé de machine, position qu'il conserva en fin de course après avoir longtemps lutté pour une 6e place avec le Britannique James Toseland.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine