Accéder au contenu principal
AFRIQUE DU SUD

Un incendie ravage une mine, au moins 61 morts

Texte par : Dépêche
2 min

Au moins 61 mineurs ont été tués, dimanche, dans l'incendie d'une mine d'or désaffectée à Welkom, dans le centre de l'Afrique du Sud. Les victimes exploitaient illégalement le site, selon le syndicat national des mineurs.

Publicité

AFP - Vingt-cinq mineurs illégaux ont été retrouvés morts mardi dans une mine désaffectée d'Afrique du Sud, portant à 61 le nombre de victimes d'un accident survenu dimanche, a-t-on appris auprès de la police et du propriétaire de la mine, Harmony Gold.

"Vingt-cinq corps ont été découverts ce matin (mardi), en plus des 36 autres", a déclaré à l'AFP Sam Makhele, porte-parole de la police dans la province du Free State où se trouve la mine.

Les corps ont été trouvés à 1.400 m sous terre par des employés de Harmony Gold qui descendaient pour pomper de l'eau. "Ils ont été ramenés par leurs collègues", des mineurs illégaux, à cet endroit, a précisé le directeur des opérations de Harmony Gold, Tom Smith.

"Nous n'avons aucune idée" si d'autres personnes ont été tuées, a-t-il poursuivi.

La ministre des Mines, Susan Shabangu, était attendue mercredi en fin de matinée dans cette mine, située à Welkom, à environ 240 km au sud-ouest de Johannesburg.

La veille, 36 corps avaient été remontés à la surface dans une zone jugée trop dangereuse pour envoyer des employés de Harmony Gold.

Selon les 294 mineurs illégaux arrêtés la semaine dernière dans cette mine, un incendie serait à l'origine du drame, selon M. Smith, précisant que ces personnes seraient poursuivies par la justice.

L'année dernière, 25 mineurs sont morts dans les mêmes conditions dans une autre mine abandonnée appartenant à cette compagnie.

Ces anciens mineurs ou chômeurs sont en général originaires d'Afrique du Sud et des pays environnants comme le Lesotho ou le Mozambique. Leur nombre a augmenté ces dernières années, selon Harmony Gold et le syndicat national des mineurs, qui n'a pu fournir aucun chiffre sur ce secteur informel très organisé.

Environ 200 personnes sont tuées chaque année dans les mines en Afrique du Sud, un des principaux producteurs d'or, de diamants, de platine et de charbon.

Harmony Gold, un des principaux producteurs d'or dans le monde, opère en Afrique du Sud et construit une mine en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Cette entreprise emploie quelque 37.000 personnes.


Environ 200 personnes sont tuées chaque année dans les mines en Afrique du Sud, un des principaux producteurs d'or, de diamants, de platine et de charbon.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.