Accéder au contenu principal

La bataille du rail

En décembre 2009, le marché du transport passager international sera ouvert. La SNCF va donc perdre son monopole historique. Quelle entreprise va venir la défier sur ses terres? Comment la SNCF se prépare-t-elle à cette compétition?

Publicité

Mercredi 22 avril, Gare de l'Est: direction Francfort. La Deutsche Bahn, rivale allemande de la SNCF, déroule le tapis rouge aux journalistes pour la présentation de son nouveau train: le ICE troisième génération. Ce concurrent direct du TGV va lui permettre de conquérir le marché international. Avec son design innovant, le ICE donne un petit coup de vieux au TGV.

A la veille de la libéralisation internationale du transport ferroviaire passager, la SNCF a intérêt à innover si elle veut garder ses parts de marché. Heureusement pour elle, la Deutsche Bahn veut s'implanter en douceur. Silke-Annette Kaulfuss, directrice des coopérations internationales à la Deutsche Bahn, préfère parler d'entente cordiale plutôt que de concurrence: "La SNCF et la Deutsche Bahn travaillent ensemble de manière constructive [...] Il est bien naturel que l'on coopère tout en étant concurrents".

Coopérer, pourquoi pas. Encore faut-il que la SNCF accepte les nouvelles règles du jeu...

Une enquête réalisée par Stéphanie Paviet et Nicolas Ransom.

Sur le plateau d'Ali Laïdi le 7 mai dernier: Stéphane Volant, secrétaire général de la SNCF

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.