Accéder au contenu principal

Ban Ki-moon condamne l'attentat-suicide à l'hôtel de Peshawar

Le secrétaire général des Nations unies a réagi en condamnant "dans les termes les plus vigoureux l'attentat terroriste commis à l'hôtel Pearl Continental", qui a tué 11 personnes au moins, dont un employé de l'ONU, ce mardi.

Publicité

AFP - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a condamné mardi le nouvel attentat suicide commis à Peshawar au Pakistan, qui a fait au moins 11 morts dont un employé de l'ONU.

M. Ban "condamne dans les termes les plus vigoureux l'attentat terroriste commis aujourd'hui à l'hôtel Pearl Continental de Peshawar, au Pakistan", a déclaré son service de presse dans un communiqué.

"Il est attristé par le grand nombre de morts et de blessés, parmi lesquels un membre d'une équipe du HCR (Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés, ndlr) qui a été tué", ajoute le communiqué.

Cet employé, Aleksandar Vorkapic, faisait partie d'une équipe de secours d'urgence récemment déployée par le HCR au Pakistan pour apporter son aide dans la crise créée par les importants déplacements de population dans le nord-ouest du pays dus à l'offensive de l'armée pakistanaise contre les talibans alliés à l'organisation terroriste Al-Qaïda.

"Une fois de plus, un employé dévoué des Nations unies se retrouve parmi les victimes d'un attentat terroriste odieux qu'aucune cause ne peut justifier", déclare le texte.

Au moins onze personnes ont été tuées et 52 blessées dans l'attentat.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.