Accéder au contenu principal
ATTENTAT DE PESHAWAR

Un ministre local revoit le nombre de victimes à la baisse

Texte par : Dépêche
2 min

Selon un ministre local pakistanais, neuf personnes auraient péri, mardi, dans l'attentat-suicide visant l'hôtel cinq étoiles Pearl Continental de Peshawar. La police évoque de son côté un bilan de 13 morts.

Publicité

AFP - Neuf personnes ont péri et 62 ont été blessées à la suite de l'attentat mardi dans un grand hôtel de Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé un ministre local mercredi, révisant à la baisse le bilan de 18 morts qu'il avait précédemment lui-même donné.

Au cours d'une conférence de presse, le ministre de l'Information de la province de la Frontière du Nord-Ouest, Mian Iftikhar Hussain, a fait état de nouvelles informations selon lesquelles neuf personnes étaient mortes.

"Neuf personnes sont mortes, dont deux étrangers", a-t-il dit. Il a ajouté que 62 personnes avaient été blessées.

"Les informations précédentes nous étaient parvenues dans une situation d'urgence", a-t-il expliqué.

La police a cependant de son côté évoqué un bilan de 13 morts.

Selon la police, l'attentat contre l'hôtel Pearl Continental a été commis par au moins deux kamikazes qui ont précipité contre l'hôtel un camion piégé avec plus de 500 kg d'explosifs.

Deux employés des Nations unies, un Serbe travaillant pour le Haut commissariat aux réfugiés et une Philipinne travaillant pour l'Unicef, ont été tués, a annoncé l'ONU. Beaucoup d'étrangers figurent parmi les blessés.

C'est le septième attentat meurtrier commis en un mois à Peshawar, où l'on estime que les tabilans agissent en représailles contre l'offensive les visant menée par l'armée pakistanaise dans trois districts du Nord-Ouest.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.