Accéder au contenu principal

La Banque mondiale prévoit un recul du PIB mondial de 3% en 2009

La Banque mondiale, qui prévoyait en mars un recul de 1,75% du PIB mondial en 2009, estime désormais qu'il baissera de 3%. Et souligne que les pays pauvres seront les plus touchés. L'institution entrevoit un retour de la croissance en 2010.

Publicité

AFP - La Banque mondiale a revu à la baisse ses prévisions jeudi, estimant que le produit intérieur brut mondial allait chuter de 3% cette année, avec "des perspectives de plus en plus sombres" pour les économies en développement.

Cette prévision a été publiée à l'intention du Groupe des huit (G8) pays industrialisés, dont les ministres des Finances se réunissent vendredi et samedi à Lecce (Italie).

La précédente prévision de l'institution de Washington, publiée fin mars, faisait état d'une baisse de 1,75% du PIB de la planète.

"L'économie mondiale est partie pour se contracter cette année plus que précédemment estimé, et les pays pauvres vont continuer à être durement frappés par de multiples vagues de tensions économiques", a affirmé dans un communiqué le président de l'institution multilatérale, Robert Zoellick.

"La plupart des pays en développement" vont voir eux aussi leur PIB se contracter, et "sont confrontés à des perspectives de plus en plus sombres, à moins que la tendance de leurs exportations, des envois de fonds de leurs émigrés et des investissements étrangers se retourne d'ici à la fin 2010", d'après lui.

La BM estime que "la croissance devrait revenir dans le courant de l'année 2010", mais que "le rythme de la reprise est incertain".

Par ailleurs, "les pauvres dans de nombreux pays en développement continueront à être atteints par des secousses secondaires", dans la mesure où ils ont "moins de moyens de se protéger".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.