Accéder au contenu principal

Malgré la tension à Téhéran, Ahmadinejad se rend en Russie

Alors que de nouvelles manifestations de l'opposition sont prévues ce mardi à Téhéran, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad (à g.), dont la réélection est contestée, est arrivé à Ekaterinbourg pour assister à un sommet régional.

Publicité

AFP - Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, est arrivé mardi dans la ville russe d'Ekaterinbourg (Oural) pour assister au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), a annoncé à l'AFP un responsable de la délégation iranienne.

"Son avion est en train d'atterrir" à l'aéroport de la ville russe d'Ekaterinbourg, a déclaré sous couvert d'anonymat un membre du protocole diplomatique.

Mahmoud Ahmadinejad était attendu lundi en Russie mais avait retardé son voyage d'une journée en raison des troubles en Iran à la suite de sa réélection contestée.

Le président iranien participera à une réunion au sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), une organisation régionale qui comprend la Russie, la Chine, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizstan. L'Iran est présent en qualité d'observateur. Le sommet de l'OCS sera suivi de celui des grands pays émergents du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).

Une rencontre bilatérale initialement prévue en marge du sommet entre le président Ahmadinejad et son homologue russe Dimitri Medvedev, et portant notamment sur le programme nucléaire iranien, a été annulée, a précisé un porte-parole du Kremlin.

Il s'agit du premier voyage du président iranien depuis sa réélection dès le premier tour vendredi face au candidat conservateur modéré Mir Hossein Moussavi qui a provoqué deux jours de manifestations et d'émeutes à Téhéran, qui n'avait pas connu de telles violences depuis la révolte estudiantine de 1999.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.