Accéder au contenu principal

Le Bayern Munich prêt à discuter du départ de Franck Ribéry

Les réticences du club bavarois à laisser partir le milieu de terrain français s'estompent. Une nouvelle qui réjouit le Real Madrid, prêt à mettre 55 millions d'euros sur la table pour s'attacher les services du joueur.

Publicité

AFP - Le Bayern de Munich est prêt à discuter d'un départ de Franck Ribéry si celui-ci "veut absolument partir", indique mercredi Franz Beckenbauer, président du conseil de surveillance du Bayern Munich, dans un entretien au Sport Bild.

"Nous en avons déjà parlé lors de la dernière réunion du conseil de surveillance (du club) et nous sommes tous d'accord: s'il veut absolument partir, on s'occupera de ce problème", précise le Kaiser.

Début juin, Beckenbauer avait déjà estimé qu'il n'y avait que "deux options: Ribéry prolonge son contrat afin que la question du transfert soit évacuée ou on le laisse partir". "Le seul problème pour le Bayern, c'est si Ribéry veut partir. Il sera alors difficile de le retenir", avait-il ajouté.

La partie de ping-pong entre dirigeants du Bayern se poursuit donc, puisque mardi le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, avait affirmé dans Bild que le Bayern n'avait "aucune intention" de vendre Franck Ribéry.

Tout début juin, alors que le Real Madrid semblait se faire pressant, il avait martelé: "Peu importe le nombre de millions, à la fin, c'est le Bayern qui décide et nous ne voulons pas céder Franck".

Quant au manageur général du club bavarois, Uli Hoeness, il avait ironisé, déclarant le 5 juin que "si Monsieur Perez (le président du Real) veut parler avec nous d'un transfert, je suis sûr qu'il prendra l'avion pour venir nous voir".

Interrogé sur la somme de 50 millions d'euros que Chelsea aurait été prêt à mettre sur la table pour recruter l'international français de 26 ans, selon la presse, il avait rétorqué: "Cette somme donne droit au mieux à une jambe de Ribéry".

Selon la presse espagnole de mercredi, le Real serait prêt, lui, à proposer 55 millions d'euros pour le milieu de terrain, acheté 25 millions d'euros à Marseille en juin 2007.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.