Accéder au contenu principal
GOLF

Barnes en tête de l'US Open avec 11 coups d'avance sur Woods

Texte par : Dépêche
3 min

L'Américain Ricky Barnes est en tête de l'US Open, dont les épreuves se sont terminées hier sous de véritables trombes d'eau. Ricky Barnes compte onze coups d'avance sur son compatriote Tiger Woods, tenant du titre.

Publicité

AFP -  L'Américain Ricky Barnes a pris seul la tête de l'US Open de golf samedi après la fin du deuxième tour sous la pluie, avec 11 coups d'avance sur son compatriote Tiger Woods, tenant du titre, qui reste en course, l'Irlandais Padraig Harrington étant éliminé.

"J'ai très bien joué lors des 27 derniers trous en frappant bien dans la balle", a expliqué Barnes, ancien champion des Etats-Unis amateur, après avoir rendu une carte de 65 pour un total de 132, soit le record de l'épreuve après deux tours.

"Mais je ne suis qu'à la moitié du chemin et certains gars ne sont pas très loin derrière", a ajouté Barnes en faisant allusion à son compatriote Lucas Glover, deuxième à un coups et au Canadien Mike Weir, double vainqueur de l'US Open, 3e à deux coups.

"Je n'ai rien gagné au cours des quatre-cinq dernières années. J'ai grandi et j'ai aussi appris à être plus patient afin d'être prêt à jouer ici", a ajouté l'Américain, toujours à la recherche de son premier succès depuis qu'il est devenu professionnel en 2003.

Si Tiger Woods a passé le "cut", il a dû terminer en vitesse la fin de son deuxième tour (sur un bogey) en raison d'une pluie incessante qui l'avait déjà contraint à interrompre son premier tour jeudi, puis à rester inactif une grande partie de vendredi.

"Je dois faire mieux, c'est une certitude. Le parcours est assez difficile. Si vous ne prenez pas de boue avec votre balle, vous pourrez atteindre tous les drapeaux", a analysé le N.1 mondial en quête d'un 15e titre majeur.

Mais pour devenir le premier joueur de l'histoire à conserver ses titres dans les quatre épreuves du Grand Chelem, le "Tigre" devra faire aussi bien que Lou Graham, qui triompha en 1975 à Medinah (Illinois) après avoir concédé 11 coups de retard à l'issue des 36 premiers trous.

Un autre Américain, Phil Mickelson, reste en revanche bien placé pour enfin conquérir son premier US Open après avoir terminé à quatre reprises -un record- à la deuxième place!

"Je pense que nous avons tous perdu des coups ici ou là. Mais je ne suis pas trop mal placé (à 7 coups du leader) avant les deux derniers tours où j'ai ma chance surtout si j'arrive à mieux maîtriser mon putt", a déclaré Mickelson, N.2 mondial, qui disputait son dernier tournoi avant de prendre une pause pour s'occuper de son épouse Amy, qui souffre d'un cancer au sein.

Enfin, c'est déjà terminé pour le Sud-Africain Ernie Els, vainqueur de deux US Open, l'Anglais Paul Casey, N.3 mondial, et Padraig Harrington, couronné à l'Open britannique et au Championnat PGA. Le trio a été éliminé au "cut", placé à 144 (par + 4).

Une question restait sans réponse samedi soir: quand l'US Open 2009 va-t-il se terminer ? De la pluie est encore prévue pour dimanche...
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.