Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

La question de l'avortement demeure délicate pour Obama

1 min

Sujet sensible durant la campagne présidentielle américaine, l'avortement demeure un problème pour Barack Obama. Le récent meurtre d'un médecin qui pratiquait l'intervention prénatale a relancé le débat entre les pros et les anti-IVG.

Publicité

L'avortement continue de faire débat aux États-Unis malgré l'élection d'un président ouvertement favorable au droit à l'avortement. De nombreux États à majorité républicaine mettent en place de nouvelles lois restrictives. Au Kansas, une loi impose à la mère d'écouter le cœur de son enfant avant de se décider à avorter.

Dans un pays où la quête de la liberté, dont la liberté à la vie, a tendance à éclipser celle des autres, la lutte des anti-avortements peut aller jusqu'au meurtre. Comme celui de ce médecin, il y a quelques semaines, qui a rappellé que certains étaient prêts à tuer pour mettre fin à l'interruption volontaire de grossesse.

Comment réagit les pros et anti-avortements dans l'Amérique dObama ?

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.