Accéder au contenu principal
TENNIS

La mort de Mathieu Montcourt serait naturelle

Texte par : Dépêche
2 min

L'autopsie a révélé que Mathieu Montcourt serait décédé d'une mort naturelle. En attendant les résultats des tests toxicologiques qui devraient être disponibles la semaine prochaine, la thèse de l'embolie pulmonaire est privilégiée.

Publicité

AFP - Le décès du joueur de tennis Mathieu Montcourt, dans la nuit de lundi à mardi, serait naturel, selon les premiers résultats de l'autopsie pratiquée mercredi matin, a-t-on appris de source policière.

"D'après ces premiers éléments, nous concluons à une mort naturelle. Il faut toutefois attendre le résultat des analyses toxicologiques, qui devraient être disponibles la semaine prochaine, pour en être totalement certains", a précisé à l'AFP cette source policière.

L'autopsie a été pratiquée mercredi matin, à l'Institut Médico-légal (IML) de Paris.

Mathieu Montcourt, 24 ans, avait été retrouvé sans vie dans la nuit de lundi à mardi par sa petite amie, devant la porte de leur appartement situé au rez-de-chaussée, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Selon le témoignage de la jeune fille recueilli par les enquêteurs, le cadavre de la victime ne portait aucune trace suggérant que son décès puisse être d'origine criminelle.

Le jeune Parisien avait débuté le tennis à l'âge de six ans à l'US Ivry avant de jouer pour le TC Maisons-Alfort et d'intégrer l'Insep et enfin le Centre national d'entraînement à Roland-Garros. Mathieu Montcourt défendait depuis peu les couleurs du club bordelais de la Villa Primrose.

119e joueur mondial au dernier classement ATP publié lundi, Montcourt était unanimement apprécié dans le monde du tennis si l'on en croit plusieurs témoignages peu après l'annonce du drame.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.