Accéder au contenu principal

Vingt-deux policiers tués dans une attaque des rebelles maoïstes

Des rebelles maoïstes ont tendu une embuscade à des policiers dans le district de Rajnandangaon, dans le sud de l'Inde. Un responsable fait état de 22 policiers tués dans l'attaque.

Publicité

AFP - Vingt-deux policiers indiens ont été tués par des rebelles maoïstes au cours d'une embuscade dans l'est de l'Inde, a affirmé dimanche un responsable policier.

L'attaque a eu lieu dans le district de Rajnandangaon, à 90 kilomètres de Raipur, la capitale régionale de l'Etat de Chhattisgarh, a indiqué à l'AFP l'inspecteur adjoint Pawan Dev.

Deux policiers en patrouille ont été tués par la guérilla qui a tendu une embuscade aux 20 autres dépêchés sur place, selon la même source.

"Selon nos informations, 22 policiers ont été tués dans l'attaque", a déclaré ce responsable.

Au moins 15 des 29 Etats de l'Inde, sur un corridor courant de l'Est au Sud-Est du sous-continent, sont confrontés depuis 1967 à des poches de rébellion maoïstes. Au total, 165 des 600 départements du pays seraient, à des degrés divers, sous l'influence de ces 10.000 à 20.000 guérilleros d'extrême gauche que les Indiens appellent les "naxalites" ou les "terroristes rouges".

Ils constituent la plus grande menace pour la sécurité nationale, avait averti en 2006 le Premier ministre Manmohan Singh.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.