Accéder au contenu principal

Le dermatologue de la star sommé de fournir des documents aux enquêteurs

L'institut médico-légal de Los Angeles a demandé au dermatologue de Michael Jackson de lui fournir des documents supplémentaires qui pourraient déterminer le véritable rôle des médicaments dans le décès de la star.

Publicité

AFP - L'institut médico-légal du comté de Los Angeles a assigné mardi le dermatologue de Michael Jackson à produire "des dossiers médicaux supplémentaires" conservés au cabinet de Beverly Hills du praticien, a annoncé Craig Harvey, porte-parole de l'institut.

Cette assignation intervient alors que l'enquête se concentre sur le rôle qu'ont pu jouer les médicaments dans le décès de la star, le 25 juin.

Sur la chaîne de télévision CNN, Arnold Klein, le dermatologue de Michael Jackson, a dit savoir que le chanteur avait consommé du Diprivan --un sédatif utilisé pour les anesthésies-- par le passé, mais il a nié lui en avoir prescrit.

"Je savais qu'il en avait pris (du Diprivan) pendant une tournée en Allemagne. Il en ingurgitait sous la supervision d'un anesthésiste comme si c'était un somnifère. Je lui ai dit que c'était de la folie pure", a indiqué le Dr Klein.

Les causes de la mort de Michael Jackson sont encore inconnues, mais de nombreux amis et proches de la star ont évoqué la consommation de médicaments comme une cause possible de son décès.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.