Accéder au contenu principal
MÉDIAS

Le temps de parole du chef de l'État en passe d'être réglementé

2 min

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a adopté un dispositif visant à rééquilibrer les temps de parole des politiques dans les médias. Au grand soulagement de l'opposition qui dénonce la communication excessive du chef de l'État.

Publicité

AFP - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé mardi l'adoption d'un "nouveau principe de pluralisme" qui régira l'équilibre des temps de parole des personnalités politiques à la télévision et à la radio à partir du 1er septembre 2009.

Ces nouvelles règles répondent à trois objectifs:

- La prise en compte des interventions du président de la République relevant du débat politique national, ainsi que celles de ses collaborateurs au sens de la décision du Conseil d'Etat (le 8 avril, ndlr).

- La simplification des règles de décompte, par le regroupement des temps de parole de la majorité présidentielle: membres du Gouvernement, personnalités appartenant à la majorité parlementaire, collaborateurs du chef de l'Etat. La majorité parlementaire devra bénéficier d'un temps d'intervention conforme à son rôle dans la vie politique nationale.

- Le renforcement de l'équilibre des temps de parole, avec des garanties pour l'opposition parlementaire et pour les autres formations politiques.

Les temps d'intervention de l'opposition parlementaire ne pourront être inférieurs à la moitié des temps de parole cumulés du chef de l'Etat et de la majorité présidentielle. Ce temps sera automatiquement augmenté avec la prise en compte des interventions du président de la République et de ses collaborateurs.

Pour les formations n'appartenant ni à la majorité ni à l'opposition, comme pour celles qui ne sont pas représentées au Parlement, les chaînes continueront d'assurer un temps d'intervention équitable au regard des différents éléments de leur représentativité (nombre d'élus, résultats des différentes consultations électorales...).

Ce nouveau principe se substitue au principe de référence actuellement en vigueur (règle des "trois tiers": gouvernement, majorité, l'opposition).

Les temps transmis par les chaînes au CSA continueront d'être communiqués chaque mois aux présidents des assemblées parlementaires et aux responsables des partis politiques représentés au Parlement. Ils continueront d'être disponibles sur le site du CSA (www.csa.fr).
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.