Accéder au contenu principal
IRAK

Au moins 400 blessés dans l'attaque d'un camp d'opposants iraniens

Texte par : Dépêche
2 min

Les forces de sécurité irakiennes ont pris d'assaut mardi un camp d'opposants iraniens, blessant au moins 400 personnes. Le camp Ashraf abrite des Moudjahidine du Peuple, des opposants au régime iraniens réfugiés en Irak.

Publicité

AFP - Le calme régnait mercredi au camp Ashraf, qui abrite les Moudjahidine du Peuple iranien, après les violents affrontements de la veille qui ont fait plus de 400 blessés lors de la prise de contrôle par les forces de sécurité irakiennes, a indiqué la police.

Selon elle, un accord est intervenu dans la nuit de mardi à mercredi entre le général de la police provinciale de Diyala (est), Abdel Hussein al-Chammari, et les responsables de cette organisation opposée au régime de Téhéran.

La police anti-émeute s'est retirée de ce camp, situé à une centaine de km au nord-est de Bagdad, et seule l'armée y patrouille désormais. Près d'un millier de soldats et policiers avaient investi la veille cette zone offerte aux opposants iraniens par l'ancien dictateur Saddam Hussein, exécuté en décembre 2006.

Selon la police, 300 résidents dont 25 femmes ont été blessés ainsi que 110 policiers et soldats. Par ailleurs, 50 Moudjahidine ont été interpellés.

En France, un représentant du Conseil national de la résistance d'Iran (CNRI), dont les Moudjahidine du Peuple sont l'organisation armée, Afchine Alavi, a affirmé que six occupants du camp avaient été tués. Mais le capitaine de la police irakienne, Firas al-Atbi, a démenti ces morts.

"C'est notre territoire et nous avons le droit d'y pénétrer pour y imposer la loi irakienne et ils (les Moudjahidine) doivent se soumettre à la souveraineté de notre pays", a affirmé à la télévision le porte-parole du ministrère de la Défense, le général Mohammad Askari.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.