Accéder au contenu principal
AÉRONAUTIQUE

Airbus incite les compagnies à changer leurs sondes Pitot

Texte par : Dépêche
2 min

Airbus a incité les compagnies aériennes à changer les capteurs de vitesse (sondes Pitot) de la marque Thales sur leurs A330 et A340. Ces sondes semblent être au cœur de l'enquête sur l'accident du vol AF447 entre Rio et Paris le 1er juin.

Publicité

REUTERS - Airbus a recommandé jeudi aux compagnies aériennes de remplacer une grande partie des capteurs de vitesse fabriqués par Thales sur quelque 200 A330 et A340 par des capteurs de l'américain Goodrich.

Le fonctionnement défectueux des capteurs de vitesse - appelés communément sondes Pitot - est apparemment au centre de l'enquête sur l'accident du vol AF447 d'Air France qui s'est abîmé dans l'Atlantique le 1er juin entre Rio et Paris, entraînant la mort des 228 personnes à bord.

Le changement conseillé concerne les Airbus A330 et A340 équipés de capteurs fabriqués par le français Thales, comme c'était le cas de l'Airbus A330 d'Air France.

Airbus a émis un communiqué à destination des compagnies aériennes jeudi soir. Dans ce Telex Information Accident (AIT), le constructeur aéronautique conseille de changer pour qu'"au moins" deux capteurs sur les trois dont sont équipés chaque appareil soient "fournis par Goodrich".

Le délai dans lequel doit s'opérer le changement n'est pas précisé.

Cette décision d'Airbus intervient alors que l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s'apprête à recommander l'interdiction d'un des capteurs de vitesse fabriqués par Thales, celui du type de ceux qui étaient installés sur l'Airbus A330 du vol AF447.

Environ 200 des 1.000 A330 et A340 en service dans le monde sont équipés de capteurs Thales, a précisé le porte-parole d'Airbus.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.