Accéder au contenu principal

La majorité des passagers du paquebot autorisés à débarquer

La majorité des passagers du paquebot "Voyager of the Seas", bloqué dans le port de Marseille en raison de cas suspectés de grippe A (H1N1), ont été autorisés à débarquer. À bord, 150 personnes sont maintenues en isolement.

Publicité

AFP - La majorité des 3.600 passagers du paquebot de croisières "Voyager of the seas" où plusieurs cas de grippe H1N1 ont été suspectés, ont finalement été autorisés à débarquer samedi à Marseille, la seule personne atteinte étant guérie, a indiqué la préfecture des Bouches-du-Rhône.

150 personnes à bord sont toutefois maintenues à l'isolement par mesure de précaution mais ne présentent plus de symptômes et sont sous Tamiflu, selon la même source.

"Une seule personne a été confirmée H1N1, le premier jour à Barcelone. Les tests ont été effectués dans un laboratoire de Madrid. Elle a été immédiatement mise à l'isolement et traitée au Tamiflu et elle est aujourd'hui guérie", a assuré à l'AFP Philippe Ramon, sous-préfet des Bouches-du-Rhône.

La nationalité de cette personne n'a pas été précisée.

"L'équipe médicale et sanitaire a considéré qu'il y avait un risque extrêmement marginal, et que par conséquent nous étions tout à fait en capacité d'autoriser le débarquement", a-t-il ajouté.

"62 membres de l'équipe qui avaient présenté des symptômes et une soixante de personnes ayant été en contact avec elles" restent à l'isolement, tout comme "5 passagers et une quinzaines de passagers en contact avec elles", selon la même source.

"Plus personne aujourd'hui ne présente de symptômes", a assuré M. Ramon.

Une dizaine de personnes du Samu 13, de la Direction départementale de l'action sanitaire et sociale (Dass), de la Ville, de l'état-major de zone sud et de la Police aux frontières, sont montées samedi matin à bord du paquebot de la compagnie Royal Caribbean, immatriculé à Nassau (Bahamas).

Selon le sous-préfet des Bouches-du-Rhône, l'équipe médicale chargée de conduire une enquête épidémiologique, "a pu constater la très grande qualité de la prise en charge des personnes qui présentaient des symptômes. Elles ont été mises à l'isolement avec filtration d'air et placées sous Tamiflu".

Vendredi soir, le préfet des Bouches-du-Rhône avait décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre le débarquement des 3.600 passagers dans la cité phocéenne, en raison d'informations faisant état de 4 cas avérés parmi les passagers et près de 60 parmi les 1.500 membres d'équipage.

Le paquebot, parti de Barcelone (Espagne) dimanche dernier, a effectué une boucle en Méditerranée. Il devrait quitter Marseille samedi soir pour rentrer à Barcelone dimanche.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.