Accéder au contenu principal

Report du procès de la journaliste au pantalon "indécent"

Le procès de la journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein, jugée pour avoir porté un pantalon "indécent", a été reporté au 7 septembre. Elle risque jusqu'à 40 coups de fouet.

Publicité

AFP - Le procès d'une journaliste soudanaise, passible de 40 coups de fouet pour avoir mis un pantalon, une tenue jugée "indécente", a été reporté mardi au 7 septembre.

Des centaines de personnes qui étaient venues marquer leur soutien à Loubna Ahmed al-Hussein devant le tribunal ont été dispersées au gaz lacrymogène par la police, selon un correspondant de l'AFP.

Le juge a décidé d'ajourner l'audience afin de déterminer si Mme Hussein, qui écrit pour un journal soudanais mais travaille aussi à la section communication de la mission de l'ONU au Soudan, bénéficie d'une immunité à ce titre, selon l'un des avocats de la jeune femme, Jalal al-Sayyed.

La journaliste, qui dit lutter pour que l'article 152 du code pénal, en vertu duquel elle est jugée, soit "supprimé", a indiqué à l'AFP avoir présenté sa démission de l'ONU pour que son procès suive son cours.

Mme Hussein a été arrêtée le 3 juillet dans un restaurant de Khartoum en même temps que 12 autres femmes pour "tenue indécente", alors qu'elle portait un pantalon large et une longue blouse.


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.