Accéder au contenu principal
AUTOMOBILE

Obama promet 2,4 milliards de dollars pour les voitures électriques

Texte par : Dépêche
2 min

Depuis l'État de l'Indiana, Barack Obama a présenté un plan prévoyant l'allocation de 2,4 milliards de dollars pour le développement des voitures électriques. Le président des États-Unis a évoqué un "investissement historique".

Publicité

AFP - Le président américain Barack Obama a dévoilé mercredi un plan doté d'une enveloppe de 2,4 milliards de dollars pour le développement de véhicules électriques et a rejeté les critiques sur son programme de relance économique.

Le président présentait dans l'Indiana, un Etat du nord des Etats-Unis particulièrement touché par la crise économique, un plan dont il assure qu'il va permettre de créer des dizaines de milliers d'emplois.

"Depuis trop longtemps nous avons échoué à investir dans ce genre d'emplois innovants, alors que des pays comme la Chine et le Japon font la course en tête", a déclaré M. Obama.

"C'est pourquoi cette annonce est si importante. Cela représente le plus gros investissement de ce type dans ce genre de technologie dans l'histoire américaine", a-t-il relevé.

"C'est un investissement dans notre capacité à développer demain de nouvelles technologies. Il s'agit de créer l'infrastructure de l'innovation", a poursuivi M. Obama.

Le président américain s'exprimait dans une usine qui fabriquait auparavant des camping-cars mais a été fermée en raison de la récession économique. Elle a été rouverte depuis et s'est reconvertie dans la fabrication de véhicules hybrides.

M. Obama a par ailleurs fustigé la "désinformation" orchestrée par certains, selon lui, pour critiquer son plan de relance qui commence à marcher et conduit l'économie américaine vers une ère nouvelle et plus durable, a-t-il dit.

"Il y a plein de gens qui cherchent à défendre le statu quo",  a ajouté M. Obama en se référant à ses réformes de l'énergie, du système de santé et de l'économie.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.