Accéder au contenu principal

Chronologie du conflit entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud

Le conflit opposant Géorgiens et Ossètes du Sud a près de vingt ans - les premiers affrontements remontant à la chute du Mur de Berlin. Rappel des faits.

Publicité

1989 – Peu de temps après la chute du Mur de Berlin, l’Ossétie du Sud déclare son indépendance de la Géorgie, déclenchant trois mois de combats.

 
1990 – En décembre, de nouveaux incidents éclatent entre les troupes géorgiennes et sud-ossètes et se poursuivront jusqu’en 1992.
 
1991 – Le 9 août, la Géorgie déclare son indépendance de l’Union soviétique.
 
1992 – Les dirigeants russe, géorgien et sud-ossète signent un accord de cessez-le-feu à Sotchi.

 

2002 – Le président de l’Ossétie du Sud demande à Moscou de reconnaître l’indépendance de son pays et demande à être intégré dans la Fédération russe.

 
2004 – Mikheil Saakachvili est élu président de la Géorgie.
 

Avril 2008 – Vladimir Poutine, alors président de la Russie, renoue des liens avec ses homologues en Abkhazie et en Ossétie du Sud. La Géorgie dénonce une violation des lois internationales.

 
4 août 2008 – Des séparatistes sud-ossètes affirment que l’artillerie géorgienne a tué six personnes.
 
7 août 2008 – La Géorgie lance une offensive majeure en Ossétie du Sud.
 

8 août 2008 – La Russie riposte à l’opération géorgienne par des tirs de roquettes et envoie des troupes dans l’enclave, ainsi qu’en terre géorgienne.

 
10 août 2008 – La Géorgie se retire de Tskhinvali, la capitale de l’Ossétie du Sud, et propose un cessez-le-feu.
 
11 août 2008 – La Russie appelle les forces géorgiennes présentes sur la frontière abkhaze à déposer les armes mais la Géorgie refuse. Saakachvili accuse Moscou de vouloir renverser son gouvernement.
 

22 août 2008 – La Russie achève de retirer ses troupes du territoire géorgien, suite à un accord de paix négocié par la France. Des troupes russes de maintien de la paix restent stationnées en Abkhazie et en Ossétie du Sud.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.