Accéder au contenu principal
IRAN

Karoubi dénonce des viols sur des manifestants arrêtés

Texte par : Dépêche
1 min

Mehdi Karoubi, candidat malheureux à la présidence, affirme que des hommes et des femmes arrêtés après les manifestations post-électorales ont été violés en prison.

Publicité

REUTERS  - Mehdi Karoubi, candidat malheureux à la présidence iranienne, a affirmé que des personnes arrêtées après le scrutin présidentiel contesté du 12 juin avaient été violées en détention, rapporte dimanche son site internet.

 

"De hauts responsables m'ont déclaré que (...) des jeunes hommes en détention avaient été violés (...) et aussi que des jeunes femmes en détention avaient été violées d'une façon qui a causé de graves blessures", dit une lettre adressée par Karoubi il y a dix jours selon son site à l'ex-président Akbar Hachemi Rafsandjani, chef du Conseil de discernement, instance d'arbitrage entre le parlement et le Conseil des gardiens.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.