Accéder au contenu principal
CHINE

Un million de personnes fuient le typhon Morakot

Texte par : Dépêche
2 min

Un enfant a été tué et des maisons détruites, dimanche, au passage du typhon Morakot sur la côte est de la Chine. Au Fujian et au Zhejiang, un million de personnes ont été déplacées avant l'arrivée du typhon.

Publicité

AFP - Un enfant de quatre ans est décédé dimanche, dans l'est de la Chine, après l'effondrement de sa maison dû aux fortes pluies provoquées par le typhon Morakot, qui avait fait trois morts auparavant à Taïwan, a rapporté Chine Nouvelle.

Avant même que le typhon n'atteigne les côtes chinoises dimanche après-midi, les fortes pluies et les vents violents ont détruit cinq maisons dans la ville de Wenzhou le matin, a indiqué l'agence officielle.

Un enfant de quatre ans, grièvement blessé après avoir été enseveli avec sa famille dans l'une d'elles, n'a pas pu être sauvé malgré les efforts des secours, selon le centre de contrôle des inondations de la ville.

Près d'un million de personnes ont été évacuées à l'approche du typhon dans les provinces du Zhejiang et du Fujian.

Le typhon a atteint les côtes chinoises dimanche à 16H20 (08H20 GMT) à hauteur du district de Xiapu, dans le nord du Fujian, selon un communiqué de l'Administration météorologique provinciale sur son site internet.

Durant le week-end, dans l'île de Taïwan, le typhon a fait trois morts et au moins 31 disparus.

Le sud de l'île a été particulièrement touché avec 2.500 millimètres de précipitations dans le district de Pingtung.

Au moins 1.200 soldats ont été mobilisés pour venir en aide à des milliers d'habitants qui se trouvent piégés par les pires inondations depuis 50 ans, selon le ministère de la Défense.

En août 1959, un typhon avait fait 667 morts et 1.000 disparus.

Le typhon Morakot a causé à Taïwan des dégâts d'au moins 832 millions de dollars taïwanais (26 millions USD) dans le secteur agricole et plus d'un million de foyers étaient privés d'électricité, selon des responsables locaux.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.