Accéder au contenu principal

André-Pierre Gignac rempile à Toulouse jusqu'en 2013

L'attaquant international toulousain André-Pierre Gignac, auteur du seul but inscrit par la France contre les Îles Féroés, a décidé de prolonger son contrat avec Toulouse jusqu'en 2013. Il était notamment convoité par Lyon.

Publicité

AFP - L'international André-Pierre Gignac a prolongé son contrat d'un an avec Toulouse (L1) et est désormais lié jusqu'en 2013 avec le club haut-garonnais, a-t-on appris vendredi auprès du Téfécé.

"C'est un signe fort qui montre à la fois le souhait du club de conserver ses meilleurs éléments et celui du joueur de confirmer son attachement avec les Violets", souligne le communiqué du club qui affrontera le club turc de Trabzonspor, jeudi dans le cadre de l'Europa League.

Gignac, 23 ans, meilleur buteur du dernier championnat (24 buts), était convoité avec insistance par Lyon (L1) pour remplacer Karim Benzema, parti au Real Madrid.

L'international français (4 sélections, 1 but), a été décisif mercredi soir avec l'équipe de France en inscrivant le but de la victoire face aux Iles Féroé (1-0) dans les qualifications du Mondial-2010.

Les rumeurs d'une arrivée d'André-Pierre Gignac à Lyon ont alimenté le feuilleton des transferts de l'été en Ligue 1. Le président du TFC, Olivier Sadran, n’a jamais laissé le moindre espoir au camp lyonnais, pourtant très pressant sur ce dossier, en déclarant très tôt Gignac "intransférable".

Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a d'ailleurs décrit Gignac comme "le seul joueur que nous avons loupé", et a confirmé au passage son intérêt pour la saison prochaine: "Comme Toulouse veut le garder un an, nous sommes prêts à formuler de nouveau des offres dès qu'ils le souhaiteront", a dit M. Aulas.

La prolongation de son contrat d'un an, nouvelle passe d'armes entre les deux présidents, fera monter les enchères.

Le feuilleton du transfert de Gignac pourra donc reprendre l'année prochaine, mais cette fois avec une saison de plus à racheter pour le club qui voudra, et pourra, se payer la dernière révélation de l'équipe de France.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.