Accéder au contenu principal
ARABIE SAOUDITE

Arrestation de 44 membres présumés d'Al-Qaïda

Texte par : Dépêche
3 min

Riyad a annoncé avoir arrêté 44 islamistes, soupçonnés de liens avec Al-Qaïda et d'activités terroristes. Quarante-trois d'entre eux sont des Saoudiens. D'importantes caches d'armes ont également été découvertes.

Publicité

AFP - Le ministère saoudien de l'Intérieur a annoncé mercredi le démantèlement d'une cellule de quarante quatre personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda et la saisie de différents stocks d'armes.

"Les services de sécurité ont réussi, avec l'aide de dieu, à obtenir des informations sur une cellule de théoriciens et d'adeptes de la pensée déviante qui soutiennent les activités criminelles", a déclaré à l'agence officielle saoudienne Spa le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Ce porte-parole, le général Mansour Turki, a donné la même version à la télévision officielle El-Ekhbariya, ajoutant que les membres de la cellule avaient été arrêtées.

Il a précisé que cette cellule était composée de 43 Saoudiens et d'un seul étranger. Certains de ses membres ont de "diplômes universitaires et des compétences techniques", a dit le général Turki.

"Certains ont suivi des entraînements sur le maniement d'armes légères et lourdes à l'intérieur et à l'extérieur du royaume, sur la manière de préparer les mélanges d'explosifs et la falsification de documents pour faciliter les déplacements des membres de la cellule", a précisé le porte-parole.

"Certains étaient en contact avec les dirigeants de l'organisation déviante à l'étranger", a-t-il dit en référence à Al-Qaïda.

Il a fait état de la saisie d'armes et de systèmes de mise à feu du groupe dans trois caches et souligné que la cellule avait été démantelée en dépit du fait que ses membres s'efforçaient de "bien dissimuler leurs activités sous le couvert d'action caritative".

Selon lui, la première cache découverte dans un cours d'eau à sec près de Ryad contenait 47 fusils d'assaut AK-47, 22 caisses de munitions avec 16.500 cartouches en plus de 280 systèmes de mise à feu à distance.

La deuxième contenant 96 systèmes de mise à feu a été découverte dans une zone désertique de la province de Qassim, au nord de Ryad, et la troisième contenant 50 fusils d'assaut, vingt caisses de munitions avec 15.000 cartouches était dissimulée dans la maison de l'un des membres de la cellule.

Le Koweït voisin a annoncé le 11 août l'arrestation de six membres présumés d'Al-Qaïda qui projetait d'attaquer la principale base américaine qui est située pas loin de la frontière avec l'Arabie saoudite pendant le mois de jeûne musulman du ramadan qui commence dans les tous prochains jours.

Le 10 juin, Ryad avait annoncé l'arrestation de cinq membres présumés d'Al-Qaïda à Taëf, dans l'ouest du pays et une dizaine de jours auparavant d'un cadre présumé du réseau présenté comme le bailleur de fonds et l'organisateur de l'entrée et de la sortie de militants du pays.

Le 8 juin, la justice saoudienne avait rendu son verdict dans les procès de 330 membres présumés d'Al-Qaïda, comportant au moins une condamnation à mort.

Ce groupe fait partie d'un millier de suspects détenus pour leur implication présumée dans la vague de violence ayant ensanglanté le royaume de 2003 à 2006.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.