PÉNINSULE CORÉENNE

Une délégation du Nord souhaite rencontrer le président sud-coréen

Le ministre sud-coréen de l'Unification, Hyun In-Taek, a rencontré les membres d'une délégation nord-coréenne à Séoul. Les Nord-Coréens ont demandé à rencontrer le président sud-coréen, selon l'agence Yonhap.

Publicité

AFP - Une délégation nord-coréenne présente à Séoul a demandé samedi à rencontrer le président sud-coréen, Lee Myung-Bak, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un responsable gouvernemental non identifié.

"Les Nord-Coréens ont indiqué être porteurs d'un message du (numéro un nord-coréen) Kim Jong-Il", a déclaré ce responsable, cité par Yonhap.

Leur demande a été transmise samedi au ministre sud-coréen de l'Unification, Hyun In-Taek, qui en discutait avec le cabinet présidentiel, a-t-il précisé.

Hyun In-Taek a eu samedi matin un entretien avec Kim Yang-Gon, un haut responsable du Parti nord-coréen en charge des relations inter-coréennes, qui fait partie de la délégation nord-coréenne.

Cette rencontre est la première entre les deux pays depuis l'entrée en fonction du gouvernement du président Lee Myung-Bak en février 2008, envers lequel Pyongyang a fait preuve d'une nette hostilité.

La délégation de six hauts-responsables nord-coréens est arrivée vendredi à Séoul pour rendre hommage à l'ancien président sud-coréen et prix Nobel de la Paix Kim Dae-jung, décédé mardi à l'âge de 85 ans, dans un geste sans précédent de la part de Pyongyang.

Artisan d'une politique d'ouverture envers la Corée du Nord, l'ex-président (1998-2003) fut le premier chef d'Etat du Sud à se rendre à Pyongyang où il signa, le 15 juin 2000, avec son homologue nord-coréen Kim Jong-il, une déclaration commune marquant le réchauffement des relations.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine