Accéder au contenu principal

Une délégation du Nord souhaite rencontrer le président sud-coréen

Le ministre sud-coréen de l'Unification, Hyun In-Taek, a rencontré les membres d'une délégation nord-coréenne à Séoul. Les Nord-Coréens ont demandé à rencontrer le président sud-coréen, selon l'agence Yonhap.

Publicité

AFP - Une délégation nord-coréenne présente à Séoul a demandé samedi à rencontrer le président sud-coréen, Lee Myung-Bak, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap, citant un responsable gouvernemental non identifié.

"Les Nord-Coréens ont indiqué être porteurs d'un message du (numéro un nord-coréen) Kim Jong-Il", a déclaré ce responsable, cité par Yonhap.

Leur demande a été transmise samedi au ministre sud-coréen de l'Unification, Hyun In-Taek, qui en discutait avec le cabinet présidentiel, a-t-il précisé.

Hyun In-Taek a eu samedi matin un entretien avec Kim Yang-Gon, un haut responsable du Parti nord-coréen en charge des relations inter-coréennes, qui fait partie de la délégation nord-coréenne.

Cette rencontre est la première entre les deux pays depuis l'entrée en fonction du gouvernement du président Lee Myung-Bak en février 2008, envers lequel Pyongyang a fait preuve d'une nette hostilité.

La délégation de six hauts-responsables nord-coréens est arrivée vendredi à Séoul pour rendre hommage à l'ancien président sud-coréen et prix Nobel de la Paix Kim Dae-jung, décédé mardi à l'âge de 85 ans, dans un geste sans précédent de la part de Pyongyang.

Artisan d'une politique d'ouverture envers la Corée du Nord, l'ex-président (1998-2003) fut le premier chef d'Etat du Sud à se rendre à Pyongyang où il signa, le 15 juin 2000, avec son homologue nord-coréen Kim Jong-il, une déclaration commune marquant le réchauffement des relations.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.