Accéder au contenu principal

Feu vert définitif de la Nasa pour un lancement de Discovery mardi

Discovery décollera comme prévu mardi depuis le Centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral en Floride. La navette doit rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) avec sept astronautes à bord, dont un Suédois.

Publicité

AFP - La Nasa a donné dimanche le feu vert définitif à la poursuite du compte à rebours pour un lancement mardi de la navette Discovery vers la Station spatiale internationale (ISS), avec sept astronautes à bord dont un Suédois.

Les responsables de la mission ont indiqué lors d'une conférence de presse qu'aucun obstacle technique n'empêchait un décollage comme prévu le 25 août à 01H36 locale (05H36 GMT) depuis le Centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral (Floride, sud-est).

Les prévisions météorologiques se sont également améliorées, avec désormais 80% de chances de conditions favorables, comparé à 70% vendredi, a indiqué Kathy Winters, météorologue de la base aérienne toute proche de Cap Canaveral.

Toutefois, il y a 40% de risques d'orage et de foudre dans un rayon de huit kilomètres du pas de tir au moment où est prévu le début du remplissage du réservoir externe avec près de deux millions de litres d'hydrogène et d'oxygène liquide peu après 16H00 (20H00 GMT) lundi, a-t-elle indiqué.

"La météo pourrait évidement poser problème", pour le remplissage du réservoir, a observé Mike Moses, directeur de l'équipe des responsables de la mission (Mission Management Team).

Si le remplissage devait être retardé de plus de trois heures, le lancement serait compromis pour mardi et devrait être retardé de 24 heures. Mais Kathy Winters a noté que les orages étaient les plus menaçants durant la première heure prévue de l'opération.

Les questions autour du fonctionnement d'un interrupteur contrôlant l'électricité dans la navette, remplacé il y a quelques jours après une panne, ne posent pas de problème pour le lancement, a indiqué Mike Moses. Il s'agissait de la seule incertitude technique qui restait à lever.

Deux pannes similaires s'étaient produites lors de tests durant l'été sur d'autres interrupteurs, a-t-il précisé, rappelant que leur conception remontait à 30 ans, au début du programme de la navette.

Les ingénieurs ne pouvant écarter totalement une nouvelle panne sur le nouvel interrupteur, il a été décidé de laisser certains équipements électriques de la navette alimentés en permanence.

Le directeur du lancement Pete Nickolenko a précisé que quatre tentatives de lancements étaient possible entre le 25 et le 30 août et s'est dit à 96% certain de pouvoir réussir un lancement dans cette période de temps.

Discovery doit au cours de sa mission de 13 jours livrer un nouveau compartiment de couchettes, un tapis de jogging, un congélateur, des vivres et autres équipements à l'avant-poste orbital.

La navette acheminera aussi un nouveau membre d'équipage de l'ISS, l'Américaine Nicole Stott, qui remplacera comme ingénieur de vol son compatriote Tim Kopra. Ce dernier reviendra sur Terre à bord de la navette.

Il s'agira du 128e vol d'une navette et du 30e pour la construction de la Station spatiale internationale, démarrée en 1998.

Après la mission de Discovery, il ne restera que six vols de navettes avant la mise hors service des trois orbiteurs de la flotte prévue en septembre 2010.

La Station spatiale internationale est un projet auquel participent 16 pays, d'un coût de cent milliards de dollars surtout financé par les Etats-Unis.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.