Accéder au contenu principal

Une dizaine de morts dans deux attentats dans le nord du pays

Une voiture piégée et une bombe ont explosé, samedi matin, dans les localités de Chirkat et Sinjar. Le nord de l'Irak est le théâtre de fortes tensions entre les communautés arabe et kurde.

Publicité

REUTERS - Au moins 15 personnes ont été tuées et une trentaine d’autres blessées samedi dans deux attentats dans le nord de l’Irak, a annoncé la police.

 

Une attaque suicide dirigée contre un poste de police de Chirkat, une ville située à 300 km au nord de Bagdad, a fait au moins neuf morts et onze blessés. Quatre policiers figurent parmi les victimes.

 

L’attaque s’est produite vers 08h00 locales (05h00 GMT) dans cette localité de la province de Salahuddin. Plusieurs magasins ont été détruits dans l’explosion et le bilan est susceptible de s’alourdir, a dit une source policière.

 

L’explosion d’une voiture piégée a causé un peu plus tard la mort de six personnes au moins et a fait une vingtaine de blessés à Sinjar, à 390 km au nord-ouest de la capitale irakienne, dans la province voisine de Ninive.

 

Sinjar, une localité proche de Mossoul et peuplée de membres du culte minoritaire pré-islamique des Yazidis, avait déjà été frappée il y a deux semaines par un double attentat suicide dans lequel 21 personnes avaient trouvé la mort.

 

L’Irak peine à surmonter une vague de violences qui ont jeté un doute sur les progrès effectués récemment en matière de sécurité, notamment après les récents attentats au camion piégé qui ont fait près de cent morts à Bagdad.

 

Le nord du pays, où les tensions entre communautés arabes et kurdes sont fortes, a connu ces dernières semaines une série d’attaques. La province de Ninive est particulièrement touchée.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.