Accéder au contenu principal
BASKET

La France se qualifie pour l'Eurobasket

Texte par : Dépêche
2 min

Grâce à sa victoire écrasante sur la Belgique (92-54) en finale retour du tour de repêchage de l'Eurobasket 2009, à Pau, la France s'est qualifiée, dimanche, pour la compétition qui se déroulera du 7 au 20 septembre en Pologne.

Publicité

AFP - La France s'est qualifiée pour l'Eurobasket, qui commence dans huit jours en Pologne, en surclassant la Belgique (92-54) en finale retour des repêchages dimanche à Pau.

 

Après avoir encaissé leur première défaite (66-70) en vingt ans face aux Belges jeudi à l'aller à Anvers, les Bleus avaient besoin d'une victoire de cinq points. Ils ont dynamité les Lions rouges sur un 17-0 dans le deuxième quart-temps pour compter vingt-trois points d'avance (48-23) à la pause.

 

Avec, au coeur des débats, un Ronny Turiaf monumental (19 points, 9 rebonds en 21 minutes), survolté dans un Palais des sports incandescent.

 

Supérieurs dans tous les domaines, assoiffés de revanche, les Français ont ensuite survolé la deuxième période grâce à une belle partition collective, avec Diot (9 passes), Diaw (13 points), Batum, De Colo, Traoré et Parker (16 points), sorti de son isolement.

 

Grâce à cette victoire, les Bleus disputeront l'Euro (7-20 septembre) pour la dix-septième fois consécutive. Leur dernier rendez-vous raté remonte à 1975. Mais l'attente aura été longue cette fois puisqu'ils ont mis deux ans et cinq matches décisifs à se qualifier.

 

Après deux dernières campagnes calamiteuses, qui ont usé deux sélectionneurs - Claude Bergeaud et Michel Gomez - la pression était énorme cet été sur les épaules des Bleus, désormais entraînés par Vincent Collet, à la hauteur de l'enjeu.

 

Car la France était dans l'obligation d'arracher le dernier billet pour le Championnat d'Europe sous peine de rater non seulement ce tournoi mais aussi le Championnat du monde 2010 pour lequel l'Euro est qualificatif.

 

Elle a réussi à chasser cette perspective, en sortant d'abord en tête de son groupe de trois comprenant l'Italie et la Finlande. Puis en dominant dimanche la Belgique en finale.

 

Si la France a éprouvé énormément de difficultés à rallier l'Euro, elle aura paradoxalement un beau coup à jouer en Pologne. A cause de son potentiel mais aussi parce qu'elle arrivera affûtée et que beaucoup de nations se présenteront affaiblies en cette année post-olympique.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.