Accéder au contenu principal

Kimi Raïkkönen remporte le Grand Prix de Belgique

Kimi Räikkönen apporte à Ferrari sa première victoire de la saison en s'imposant avec force, dimanche, sur le circuit de Spa, devant Giancarlo Fisichella (Force India) et Sebastian Vettel (Red Bull).

Publicité

AFP - Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) a remporté dimanche à Spa-Francorchamps le Grand Prix de Belgique, 12e des 17 épreuves du Championnat du monde 2009 de Formule 1, devant l'Italien Giancarlo Fisichella (Force India) et l'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull).

   
Räikkönen, qui enregistre sa première victoire de la saison, a tiré le profit maximal d'un début de course très mouvementé, qui a occasionné moults changements tant en début qu'en fond de grille.

Des quatre premiers en qualifications samedi, seul Fisichella a honoré sa pole position, terminant deuxième. L'Italien, toujours dans la roue de Räikkönen, mais incapable de doubler le Finlandais, aurait même pu faire beaucoup mieux.

Il aurait fallu pour cela que la voiture de sécurité ne remette pas Räikkönen sur ses talons dès le premier tour.

Mais la collision entre Romain Grosjean (Renault), Jaume Alguersuari (Toro Rosso), Jenson Button (Brawn GP) et Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), laissant trop de débris sur la piste, avait provoqué la neutralisation de la course.

Le Finlandais a alors profité du restart pour dépasser Fisichella grâce à son Kers, ce système transformant l'énergie des freinages en chevaux supplémentaires en phase d'accélération, dont seules les Ferrari et les McLaren-Mercedes sont équipées.

Troisième, Sebastian Vettel, parti huitième, a réalisé une belle course. L'Allemand de Red Bull est l'unique pilote de tête au classement à inscrire de "gros points", selon l'expression employée par nombre de pilotes.

Le Polonais Robert Kubica (BMW Sauber) finit quatrième devant son coéquipier allemand Nick Heidfeld et le Finlandais Heikki Kovalainen (McLaren-Mercedes), sixième.

 
 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.