Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Le Massachusetts se penche sur la succession de Ted Kennedy au Sénat

Texte par : Dépêche
2 min

L'élection qui devra désigner le successeur de Ted Kennedy au Sénat aura lieu le 19 janvier 2010. En attendant, l'État du Massachusetts doit décider s'il nommera un remplaçant temporaire au "lion du Sénat", décédé mardi dernier.

Publicité

AFP - L'Etat du Massachusetts (nord-est) va décider le 9 septembre s'il désigne ou pas un remplaçant temporaire au siège laissé vacant au Sénat américain par Ted Kennedy, mort mardi dernier à 77 ans, a annoncé lundi le parlement local.

L'élection du sénateur qui occupera de façon permanente le siège occupé pendant 47 ans par le sénateur Kennedy aura lieu, elle, le 19 janvier 2010, a précisé lundi dans une conférence de presse le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick.

La législation du Massachusetts prévoit un délai minimum de 145 jours et maximum de cinq mois pour procéder à cette élection.

Pour désigner un remplaçant temporaire, une modification de la loi en vigueur doit être approuvée par le législatif, puis promulguée par le gouverneur.

Le remplacement du "Lion du Sénat" américain suscite une attention particulière car il se produit en plein débat sur la réforme du système de couverture de santé, un des principaux chevaux de bataille du président Barack Obama.

Au Sénat à Washington, les démocrates ont besoin d'au moins 60 voix pour surmonter les obstacles sur la voie de la réforme, or ils n'en n'ont que 59 depuis le décès de Ted Kennedy.

"La commission commune chargée des lois électorales aura une audience publique sur le remplacement temporaire d'un poste vacant au Sénat (...) le mercredi 9 septembre", a annoncé un communiqué du parlement du Massachusetts.

Ted Kennedy avait écrit aux législateurs quelques jours avant sa mort pour qu'ils changent les règles et permettent la désignation plus rapide de son successeur. Le délai prévu actuellement est très long pour le président américain, qui espère faire passer sa réforme avant la fin de l'année.

En cas de vote majoritaire en faveur du changement, le gouverneur devra promulguer cette nouvelle loi, et s'il ne fait rien pendant dix jours, le texte entrera en vigueur automatiquement.

Certains législateurs ont suggéré que le siège vacant soit occupé par la veuve de Ted Kennedy, Vicki, qui aurait indiqué qu'elle n'était pas intéressée par la charge mais pourrait néanmoins accepter un poste temporaire.

Selon le quotidien Boston Globe, un autre candidat pourrait être Joseph P. Kennedy II, ancien parlementaire à la chambre des Représentants à Washington, neveu de Ted Kennedy et fils de Robert Kennedy, candidat à la présidence assassiné en 1968.

Le quotidien cite aussi d'autres candidats possibles, plusieurs proches des Kennedy ou l'ancien candidat à la présidence Mike Dukakis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.