Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

En Californie, l'incendie meurtrier est toujours hors de contrôle

3 mn

L'incendie qui a déjà détruit plus de 42 000 hectares de végétation au nord de Los Angeles se propageait toujours à grande vitesse, ce lundi. Selon les autorités californiennes, le brasier ne sera pas circonscrit avant deux semaines.

Publicité

AFP - Cinq personnes ayant ignoré les ordres d'évacuation étaient prisonnières des flammes, lundi, dans l'incendie qui fait rage au nord de Los Angeles (Californie, ouest), ont annoncé les autorités.

Les pompiers ont précisé qu'ils avaient reçu un appel à l'aide de cinq personnes, cernées par les flammes dans un ranch, situé dans la forêt nationale d'Angeles, à une trentaine de kilomètres au nord de Los Angeles, où un incendie fait rage depuis mercredi et continue à se propager à grande vitesse.

Les conditions de dangerosité, dans l'immédiat, empêchaient les secours de pénétrer dans la zone et de procéder au sauvetage.

Le capitaine des pompiers du comté de Los Angeles, Mark Savage, n'a pas caché que ses hommes ne prendraient aucun risque inconsidéré pour venir en aide aux cinq personnes, restées délibérément sourdes aux ordres d'évacuation.

"Nos pompiers surveillent la situation de près. Si la situation évolue et que nous pouvons entrer (dans la zone) pour les sauver nous le ferons, mais nous n'allons certainement pas mettre en danger nos hommes", a-t-il déclaré.

Un peu plus tôt, le porte-parole du bureau du shérif de Los Angeles avait précisé que les habitants du ranch avaient choisi de rester chez eux malgré les ordres d'évacuation.

"Ce que ça montre, c'est qu'il faut écouter, écouter, écouter", a-t-il dit. "On a dit à ces gens de partir il y a deux jours, et maintenant ils mettent nos hommes en danger pour sortir de là", a-t-il poursuivi.

L'incendie a déjà détruit plus de 42.000 hectares de végétation et provoqué l'évacuation de 10.000 maisons.

Plus de 2.500 pompiers sont mobilisés pour lutter contre les flammes. Deux d'entre eux ont trouvé la mort dimanche.
  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.