Accéder au contenu principal
AÉRONAUTIQUE

Lufthansa s'empare officiellement d'Austrian Airlines

Texte par : Dépêche
2 mn

Air France-KLM va-t-elle pouvoir garder longtemps sa place de première compagnie aérienne européenne ? Lufthansa a intensifié la concurrence en finalisant le rachat de l'Autrichien Austrian Airlines pour 220 millions d'euros.

Publicité

AFP - Le groupe allemand Lufthansa a finalisé jeudi à Vienne son rachat de la compagnie nationale autrichienne Austrian Airlines, un pas décisif dans sa conquête du titre de première compagnie aérienne en Europe face à Air France-KLM.

Au terme d'un marathon de plus d'un an et après avoir obtenu fin août le feu vert de la Commission européenne, Lufthansa prend le contrôle complet de la compagnie autrichienne, qui conservera cependant ses couleurs, rouge-blanc-rouge, et son siège à Vienne, d'où ses premiers avions avaient décollé en mars 1958.

Dernière formalité, le rachat forcé des moins de 10% de capital encore flottant doit intervenir d'ici au 9 septembre. Les petits actionnaires devaient toucher 4,49 euros le titre encore ce jeudi, conformément à l'offre de Lufthansa.

"Le rachat d'Austrian Airlines représente pour nous un investissement à long terme, et non un projet sur un ou deux ans", a souligné lors d'une conférence de presse à Vienne le PDG de Lufthansa, l'Autrichien Wolfgang Mayrhuber.

Au total, l'opération n'aura coûté qu'environ 220 millions d'euros au groupe allemand, en additionnant le coût de son offre publique d'achat et la somme symbolique (366.268 euros, 1 cent par action) versée pour la part que détenait l'Etat autrichien (41,56%).

Avec Austrian Airlines, Lufthansa voit tomber dans son escarcelle le premier réseau aérien d'Europe centrale  et orientale mais aussi une compagnie très endettée et structurellement déficitaire.

Malgré une aide de 500 millions d'euros de l'Etat autrichien, Austrian affichera cette année une dette encore supérieure à un milliard d'euros. D'ici fin 2010 elle prévoit la suppression de 1.000 emplois sur les 7.300 restants après plusieurs plans sociaux.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.