Accéder au contenu principal

Les saisonniers agricoles, esclaves des temps modernes

Chaque année, l'Europe accueille près de 50 000 ouvriers agricoles saisonniers venus d'autres continents. Surnommés les OMI, ces travailleurs précaires ne sont pas à l'abri de l'exploitation abusive de patrons peu scrupuleux.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.