Accéder au contenu principal
COUPE DU MONDE 2010

Les Bleus abattent leur dernière carte face à la Serbie

Texte par : Emmanuel VERSACE
3 mn

Après le nul concédé face à la Roumanie (1-1), les Bleus doivent retrouver le goût de la victoire s'ils veulent rester dans la course à la qualification sans éventuellement passer par les barrages. Ce ne sera pas chose facile.

Publicité

Un match décisif attend les Bleus à Belgrade. Une victoire ne serait certes pas synonyme de qualification à la phase finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Mais elle assurerait la route vers les barrages, et maintiendrait peut-être le suspens quant à un duel avec la Serbie pour la première place de ce groupe 7.


Mais le chemin vers l'Afrique du Sud reste long. Parce que, si les Français passent par les barrages, ils pourraient  croiser sur leur chemin de grandes nations d'Europe, comme le Portugal, l'Eire ou l'Irlande du Nord.

Pour le match de ce soir, qui se déroulera dans l'antre de l’Étoile Rouge de Belgrade, baptisé par les Serbes le "Marakana", le très contesté Raymond Domenech n'aura d'autre choix que d'aligner une équipe offensive. Résolument offensive. Et qui devra tenir bon derrière.

 

Escudé remplacé par Abidal


En face, les Serbes, bien meilleurs que les Français dans ce groupe, joueront leur première qualification directe au Mondial depuis leur indépendance en 2006. Leur sélectionneur, Radomir Antic, a d'ailleurs qualifié la rencontre d'"historique".



En pointe de l'attaque, Domenech pourra compter sur André-Pierre Gignac, qui aura tout à prouver dans son premier match-test chez les Bleus. L'avant-centre Toulousain sera épaulé par Nicolas Anelka et le capitaine Tierry Henry, eux-mêmes soutenus par Yoann Gourcuff.

En récupération, Jérémy Toulalan, peu convaincant contre la Roumanie, pourrait être associé au Galactique Lassana Diarra. Derrière Julien Escudé, responsable d'un but contre son camp samedi au Stade de France face aux Roumains, devrait être sur le banc. Il serait remplacé par Éric Abidal. Bakary Sagna, à droite, et Patrice Évra, à gauche, seront surement maintenus à leur poste.

Quant au gardien, Hugo Lloris, il devrait assurer face à des Serbes qui ont faim de buts.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.