Accéder au contenu principal
PHILIPPINES

Le fils de l'ex-présidente Corazon Aquino briguera la présidence en 2010

Texte par : Dépêche
2 mn

Benigno, le fils de Corazon Aquino, la présidente des Philippines de 1986 à 1992 qui parvint à faire tomber le dictateur Ferdinand Marcos, a annoncé qu'il serait candidat à la présidentielle de 2010. Sa mère est décédée le 1er août.

Publicité

AFP - Benigno Aquino, fils de l'ancienne présidente Corazon Aquino, a annoncé mercredi à Manille qu'il briguerait la présidence des Philippines lors de l'élection de 2010.

"J'accepte la responsabilité de poursuivre le combat de la nation. J'accepte le défi de mener ce combat. Je briguerai la présidence lors de la prochaine élection", a déclaré le sénateur Aquino.

"Il a accepté le défi d'être le porte-drapeau du parti Libéral lors de l'élection de 2010", avait déclaré peu auparavant le chef de son parti, Franklin Drilon, à la chaîne de télévision ABS-CBN

Cette annonce intervient un peu plus d'un mois après le décès de Corazon Aquino, qui avait succédé à la tête de l'Etat au dictateur Ferdinand Marcos de 1986 à 1992.

Le sénateur Aquino, 49 ans, espère profiter du mouvement de sympathie qui entoure sa famille. Sa mère était entrée, contre son gré, en politique le 21 août 1983, jour de l'assassinat de son mari, Benigno "Ninoy" Aquino, à l'aéroport de Manille alors qu'il rentrait d'exil en tant que chef de l'opposition.

La présidence de Corazon Aquino avait été marquée par au moins six tentatives de coups d'Etat militaires et des désordres politiques. Elle est décédée le 1er août à l'âge de 76 ans, au terme d'un long combat contre un cancer.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.