Accéder au contenu principal
MONDIAL-2010

Du mérite mais toujours pas de victoire pour les Bleus en Serbie

Texte par : Emmanuel VERSACE
3 mn

Après le nul concédé face à la Roumanie, les Bleus récidivent face à la Serbie (1-1). Réduits à dix depuis la 9e minute après l'exclusion de leur gardien, avec penalty pour les Serbes à la clé, les Bleus n'ont pourtant pas démérité.

Publicité

Réduits à dix joueurs et sévèrement punis par un penalty dès la 9e minute de jeu, les Bleus ont dû entamer ce match face aux Serbes, leaders du groupe 7, de la pire des manières. Mais les hommes de Raymond Domenech ont relevé un défi à la hauteur de leur ambition. A la fin de la rencontre, le sélectionneur français s’est félicité de la révolte et de l’état d’esprit de ses hommes qui peuvent respirer avant d’entamer leurs deux dernières rencontres à la mi-octobre face aux Iles Féroé et à l’Autriche.

 

Malgré ce deuxième nul, les Français ont conforté leur deuxième place pour les barrages, profitant notamment du match nul entre la Roumanie et l’Autriche (1-1) et de la victoire miraculeuse des Iles Féroé contre la Lituanie. Désormais, seul un faux pas des Serbes, privés de leur qualification directe, peut donner une chance aux Bleus de se qualifier sans passer par les barrages.

Henry égalise

L’arbitre italien, Roberto Rosetti, est resté intraitable sur la sortie du gardien Hugo Lloris dans les pieds de Zigic : carton rouge et penalty. Dès la 9e minute, les Bleus se retrouvent alors privés de leur gardien, remplacé par le Marseillais Steve Mandanda. André-Pierre Gignac fait aussi les frais de cette incartade. Le Toulousain a surement rongé son frein sur le banc de n’avoir pu s’exprimer lors de son premier match-test.

Les Français semblent alors décider à résister, même en infériorité numérique. Patrice Evra trouve Nicolas Anelka qui sème la panique dans le camp des Serbes. La frappe du Blues rebondit sur le gardien serbe. L’occasion est trop belle pour Thierry Henry qui égalise pour la France.

Les dernières minutes voient les camps se neutraliser mais un carton rouge pour le Serbe Lazovic rend le match plus vivable pour les Français qui commençaient à subir dans les dernières minutes.


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.