NATATION

Laure Manaudou met fin à sa carrière

, avec dépêches – Dans un entretien publié par "Le Parisien", l'ex-championne olympique Laure Manaudou annonce sa décision d'arrêter la natation. "J'ai aujourd'hui d'autres centres d'intérêt" affirme-t-elle.

Publicité

L'ex-championne olympique de natation Laure Manaudou a annoncé qu'elle mettait un terme à sa carrière, dans un entretien au quotidien le Parisien-Aujourd’hui en France publié vendredi.

"C'est décidé. J'arrête. Cela n'a pas été une décision facile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit. Ce n'est pas un coup de tête. Tout cela a mûri doucement", déclare la meilleure nageuse de l’histoire de la natation française, qui avait mis sa carrière entre parenthèses depuis janvier 2009.

Une destinée de championne

En 2004, à 17 ans, Laure Manaudou fait sensation à Athènes en devenant la première française à décrocher l'or olympique. Quatre ans plus tard, à l’heure de défendre son titre sur 400 m à Pékin, elle flanche et termine dernière de la finale olympique. Entre ces deux dates, l’égérie du sport français a connu les sommets et une chute vertigineuse. C’est en 2007 que sa carrière bascule. Alors que les titres et les records s’enchaînent depuis son triomphe athénien (championne du monde, d’Europe et de France), et que les sponsors et les médias se l’arrachent, Manaudou quitte son entraîneur Philippe Lucas, sous les ordres duquel elle avait atteint l’apogée de sa carrière.

Depuis cette séparation, sa progression et sa préparation ont été perturbées par ses nombreux changements d'entraîneurs, par l’étalage de ses déboires amoureux dans les médias et par la diffusion de ses photos intimes sur le Net. Quelque chose s’est cassé dans la "machine à gagner" forgée par Philippe Lucas.

Le fiasco de Pékin

C’est une jeune femme déstabilisée et en perte de confiance qui se présente aux  JO de Pékin. Elle essuie le fiasco le plus retentissant de sa carrière. Celle qui avait redoré le blason terni de la natation française, apparait devant les cameras défaite et en larmes. "J'ai réalisé plus tard ce que je ressentais. J'ai compris que c'était à ce moment-là que j'avais perdu le plaisir de nager", explique la championne au quotifien.



Si Laure Manaudou ne sait pas encore de quoi son avenir extra-sportif sera fait, elle est au moins sûre de vouloir arrêter sa carrière. "L’envie n’est pas revenue. J’ai aujourd’hui d’autres centres d’intérêt, d’autres passions (...) Je sais juste que, quand je me lève le matin, je ne me sens pas prête à aller nager (...)", conclut-elle. C'est ainsi qu'à 23 ans, la plus belle promesse de la natation française a décidé de se retirer, laissant derrière elle un goût d’inachevé.


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine