Accéder au contenu principal
G20

Barack Obama veut rééquilibrer l'économie mondiale

Texte par : Dépêche
4 mn

Le président des États-Unis l'a affirmé lors d'une interview télévisée, parvenir à "une économie davantage équilibrée" est un des enjeux du sommet du G20 qui doit se tenir jeudi et vendredi à Pittsburgh.

Publicité

REUTERS - Tous les signes montrent que l'économie américaine va renouer avec la croissance mais les difficultés sur le marché de l'emploi devraient perdurer encore quelques mois, a déclaré Barack Obama dans une interview diffusée dimanche.

 

"Je veux être clair sur le fait que la situation sur le front de l'emploi ne va pas s'améliorer sensiblement et elle pourrait même se dégrader encore un peu, au cours des prochains mois", a-t-il dit dans le cadre de l'émission "State of the Union", enregistrée vendredi et diffusée dimanche sur la chaîne CNN.

 

"Et il n'y aura probablement pas suffisamment de créations d'emplois pour faire face à l'augmentation de la population, jusque l'année prochaine", a-t-il ajouté, précisant que 150.000 emplois supplémentaires devaient être créés chaque mois rien que pour absorber les nouveaux venus sur le marché du travail.

 

Le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke a dit le 15 septembre que la récession était sans doute terminée aux Etats-Unis tout en prévenant que la reprise serait lente et qu'il faudrait du temps pour créer à nouveau des emplois.

 

Signes du rétablissement de l'économie américaine, les ventes au détail ont connu en août leur plus forte hausse depuis trois ans et demi et l'indice manufacturier de la Réserve fédérale de New York a atteint en septembre son niveau le plus élevé depuis près de deux ans.

 
Rééquilibrer l’économie mondiale
 

Barack Obama a cherché ces dernières semaines à mettre en avant les signes de rétablissement de l'économie pour tenter de faire remonter une cote de popularité malmenée par les débats très animés sur son projet de réforme du système de santé.

 

Dans l'interview, Barack Obama indique qu'il revient à Ben Bernanke de déterminer si la récession est bel et bien terminée. Le président américain note toutefois que les marchés financiers fonctionnent à nouveau et que l'activité manufacturière a repris. "Donc tous les signes montrent que l'économie va recommencer à croître", observe-t-il.

 

Barack Obama réaffirme par ailleurs que le sommet du G20 qui se tiendra jeudi et vendredi prochains à Pittsburgh aura notamment pour objet de rééquilibrer l'économie mondiale.

 

"Ce sera l'un des enjeux du sommet du G20 à Pittsburgh, faire en sorte qu'il y ait une économie davantage équilibrée", a-t-il dit. A Pittsburgh, une manifestation a rassemblé dimanche plusieurs centaines de personnes pour exiger des dirigeants du G20 qu'ils prennent des mesures supplémentaires en faveur de l'emploi pour le nombre de plus en plus grand de chômeurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

 

"La reprise se fait sans emplois (nouveaux) et on risque de connaître un chômage endémique élevé si un plan pour l'emploi n'est pas mis en oeuvre", a expliqué à Reuters Larry Holmes, du Mouvement pour tirer d'affaire le peuple (BOPM), organisateur de l'événement.

 

Les manifestants ont installé un "village de tentes" dans le quartier, majoritairement noir, de Hill District à Pittsburgh.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.