Accéder au contenu principal
ARABIE SAOUDITE

Le roi Abdallah inaugure la première université mixte du royaume

Texte par : Dépêche
4 mn

L'ouverture du premier établissement public mixte en Arabie saoudite, la King Abdullah University of Science and Technology, mercredi près de Riyad, coïncide avec la fête nationale saoudienne.

Publicité

AFP - Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a inauguré mercredi soir une université dotée d'équipements technologiques de pointe d'une valeur de 1,5 milliard de dollars, le premier établissement mixte du royaume.

Plusieurs chefs d'Etat étrangers et chercheurs de renommée mondiale ont pris part à la cérémonie d'inauguration de la King Abdullah University of Science and Technology (KAUST), qui a coïncidé avec la fête nationale saoudienne.

Une présence remarquée, celle du président syrien Bachar al-Assad, dont les relations avec Ryad ne sont pas au beau fixe depuis que la Syrie avait été mise en cause dans l'assassinat en 2005 de l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, un proche allié de l'Arabie saoudite.

Parmi les personnalités présentes figurent le roi Abdallah II de Jordanie, les présidents turc Abdallah Gül, soudanais Omar al-Béchir, mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et des Philippines Gloria Macapagal-Arroyo.

Le monarque saoudien a souligné, dans un bref discours à la fin de la cérémonie, que cette université avait été pour lui "un rêve qui a duré plus de 25 ans", ajoutant que "la foi et la science ne sont pas incompatibles" et que "les universités doivent être en première ligne dans la lutte contre les extrémistes". Il a souhaité aussi voir cet établissement devenir "une maison du savoir et un lieu de tolérance".

Avant lui, le ministre du Pétrole et président du Conseil d'administration de l'université Ali al-Nouaïmi, a déclaré que cet établissement "représente un tournant pour l'avenir de l'Arabie saoudite".

Officiellement destinée à hisser le royaume au rang des pays engagés dans la recherche, l'université va également briser un tabou dans ce pays ultra-conservateur en devenant le premier établissement public saoudien mixte.

En seulement deux ans, les Saoudiens ont achevé la construction du campus comportant de grands bâtiments modernes pour la recherche et des logements sur un terrain désertique de 36 km2, à 80 km au nord de Jeddah sur la mer Rouge, et recruté des centaines de scientifiques et d'étudiants dans le monde.

La KAUST, dotée de super-ordinateurs parmi les plus rapides du monde et d'autres équipements de pointe, a déjà lancé des programmes de recherche conjoints avec des institutions aussi prestigieuses que la National University de Singapour, l'Institut Français du Pétrole ou les universités de Cambridge (Grande-Bretagne) ou de Stanford (Etats-Unis).

Elle a créé ses propres unités de recherche dans des domaines aussi divers que les nanotechnologies, les mathématiques appliquées, l'énergie solaire et le génie biologique.

"Il y a deux ans, il n'y avait que le sable et la mer. Aujourd'hui, c'est l'une des meilleures infrastructures de recherche", dit à l'AFP le recteur de KAUST, le Singapourien Choon Fong Shih.

Les autorités ont déployé un impressionnant dispositif de sécurité pour la cérémonie, qui survient au lendemain de nouvelles menaces d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique.

Les cours, dispensés en langue anglaise, ont commencé en septembre avec 71 enseignants et 374 étudiants, dont 15% de Saoudiens. Les autres viennent d'une soixantaine de pays.

Avec 15% du corps étudiant formé de femmes venant d'universités à l'étranger, la mixité est absolument nécessaire pour la réussite de la recherche, estiment des experts.

Sur le campus, les femmes se mêleront librement aux hommes, sans avoir besoin de se draper dans leur abaya noire, et pourront conduire une voiture.

"Nous n'avons pas fixé de quotas pour les hommes et les femmes. Ce que recherche la KAUST, ce sont les meilleurs au monde", a indiqué M. Nouaïmi.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.